Chine: ce géant européen détrôné par une entreprise locale

Le paysage automobile mondial a été secoué par une nouvelle surprenante fin 2023 : le constructeur chinois BYD a réussi à détrôner Volkswagen de sa position de numéro un des ventes en Chine, mettant ainsi fin à 15 ans de domination allemande dans le pays. Ce n’est pas simplement une victoire pour BYD, mais aussi un coup dur pour Volkswagen, qui perd non seulement son leadership en Chine, mais aussi d’autres titres historiques, comme celui de la voiture la plus vendue en Europe.

BYD a attiré l’attention en fin d’année dernière en dépassant Tesla dans les ventes de voitures électriques en Chine. Cependant, ce n’était pas le seul record que la marque a brisé. Selon Automotive News Europe, BYD est devenue la marque numéro un toutes énergies confondues en Chine pour l’ensemble de l’année 2023. Un changement qui a débuté dès le premier trimestre de l’année et qui s’est maintenu tout au long de 2023.

Publicité

En 2023, BYD a réussi à immatriculer 2,3 millions de véhicules en Chine, ce qui lui a valu une part de marché de 11 %. Cette performance représente une augmentation significative de 3,2 % par rapport à l’année précédente. Une croissance impressionnante qui a été suffisante pour détrôner Volkswagen, dont la part de marché est en baisse depuis 2019.

Ce qui rend la réussite de BYD encore plus remarquable, c’est que la marque se spécialise exclusivement dans les « New Energy Vehicles » (NEV), comprenant des voitures 100 % électriques et des hybrides rechargeables. En revanche, Volkswagen, bien que proposant également des véhicules électriques, conserve une gamme plus diversifiée incluant des voitures thermiques. La petite Seagull de BYD, en particulier, a connu un succès fulgurant en Chine et prévoit d’arriver en France en 2024.

Malgré la domination en Chine, BYD reste fortement dépendant de son marché intérieur, avec seulement 700 000 ventes hors de la Chine en 2023. Cependant, le constructeur semble prêt à changer cette donne. Sa gamme s’élargit constamment avec de nouveaux SUV électriques attrayants, des 4×4 imposants et des berlines ultra-sportives. De plus, la recherche et le développement chez BYD sont dynamiques, avec des avancées notables telles que des batteries sans lithium promettant des prix plus abordables.

Publicité

La réactivité de BYD face aux défis du marché est également à souligner. Lorsque ses voitures fabriquées en Chine ont perdu le bonus écologique français en 2024, BYD a immédiatement ajusté les prix de l’Atto 3, son SUV compact

Une réponse

  1. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Les chinois sont de vrais patriotes , ce qui diffère des populations de l’occident où ce principe manque d’impact. Notamment en Europe où le patriotisme est dilué dans l’union – Union Européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *