Chine: une découverte fascinante faite dans une vieille cité

Depuis qu’il est arrivé à la tête du pays, en 2013, le président chinois Xi Jinping a entrepris de nombreux investissements en matière d’archéologie. Un choix qui permet à la Chine de continuer à raconter son histoire à travers les siècles, mais qui se veut aussi politique. À travers les découvertes réalisées, le régime chinois continue de tisser le récit d’une nation unie, au glorieux passé.

Récemment, une formidable découverte a d’ailleurs eu lieu. En effet, les vestiges d’un vieux palais de plus de 4.000 ans ont été sortis de terre. C’est dans la vieille ville de Xinmi, située dans la province du Henan (au centre du pays) que les archéologues ont mis à jour ce formidable bâtiment.

Publicité

Un palais vieux de près de 4.000 ans

Une cité antique, qui aurait été construite durant la dynastie Xia, qui se serait étendue de -2070 à -1600 ans avant notre ère. Selon certains experts, quand bien même son influence reste encore à débattre, la dynastie des Xia pourrait bien être la toute première dynastie chinoise. Une période qui aurait vu :

  • Le développement accru de l’artisanat,
  • L’apparition de l’esclavagisme,
  • L’aggravation des inégalités sociales.

Comment vivaient les gens, à l’époque ,?

C’est dans ce contexte un peu difficile à cerner que les archéologues tentent de mieux comprendre comment se déroulait la vie à l’époque. La découverte de ces vestiges permettra d’en apprendre un peu plus sur la façon dont les notables organisaient leurs journées.

La structure de cette bâtisse est tout bonnement impressionnante. Celle-ci mesurerait 60 mètres de long, pour 30 mètres de largeur. Un palais réalisé à partir d’éléments naturels, comme de la chaux ou encore de la terre (ce qui n’a rien de surprenant pour l’époque, c’étaient même des matériaux très répandus). À proximité, un lieu de stockage des céréales a aussi été exhumé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *