Crash d’avion: décès d’un célèbre acteur et ses filles dans les Caraïbes

Un drame bouleversant s’est produit dans les Caraïbes, plongeant le monde du cinéma et au-delà dans le deuil. L’acteur renommé Christian Oliver, de son vrai nom de Christian Klepser, ainsi que ses deux jeunes filles, Madita, âgée de 10 ans, et Annik, 12 ans, ont tragiquement perdu la vie dans un accident d’avion. L’avion, un petit appareil monomoteur piloté par Robert Sachs, s’est écrasé peu après son décollage de l’aéroport J.F. Mitchell à Paget Farm, en route pour Sainte-Lucie.

La tragédie a eu lieu aux alentours de midi jeudi, lorsque l’avion a connu des difficultés et a plongé dans l’océan, à environ un mille nautique à l’ouest de l’île de Petit Nevis.

Publicité

Des pêcheurs et des plongeurs de Paget Farm se sont précipités sur les lieux pour porter secours, suivis de près par la Garde côtière de Saint-Vincent-et-les-Grenadines (RSVGPF), qui a mené les efforts de sauvetage. Malheureusement, les corps des victimes ont été récupérés de l’avion et des eaux environnantes par la Garde côtière.

Christian Oliver, dont la carrière d’acteur comprenait des films tels que « The Baby-Sitters Club« , « The Good German« , « Speed Racer » et « Valkyrie« , avait partagé un message plein d’espoir sur Instagram juste avant le drame, écrivant : « Salutations de quelque part au paradis ! À la communauté et à l’amour… 2024, nous voilà ! » L’actrice Bai Ling, qui a travaillé avec lui, a exprimé son chagrin dans un post Instagram, se souvenant de leur dernière collaboration à Hollywood juste avant Noël 2023.

La douleur de cette perte se ressent profondément dans la communauté de Bequia et au-delà. Des résidents locaux, tels que Danroy Joseph, ont rapporté avoir entendu un bruit de raté émis par l’avion au décollage, comparé à un véhicule en difficulté. Les autorités ont transporté les corps des victimes à Saint-Vincent pour des examens post-mortem afin de déterminer la cause du décès.

Une réponse

  1. Avatar de Croque-mort
    Croque-mort

    Salutations de quelque part au paradis ! À la communauté et à l’amour… 2024, nous voilà !

    Eh ben! , c’était un message d’adieu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *