D’importants gisements d’or découverts dans ce pays déjà riche en ressources

Les plus grands producteurs d’or du monde jouent un rôle crucial dans l’économie mondiale, influençant à la fois les marchés financiers et les dynamiques géopolitiques. La Chine se distingue comme le leader incontesté, détenant le titre du plus grand producteur d’or depuis plusieurs années, grâce à ses vastes opérations minières et à ses réserves importantes. L’Australie suit de près, avec ses nombreuses mines d’or et une production conséquente, contribuant significativement au marché mondial. Les États-Unis, avec des sites d’extraction historiques comme ceux du Nevada, restent également un acteur majeur.

La Russie, avec ses riches gisements en Sibérie et dans l’Extrême-Orient russe, continue de renforcer sa position sur le marché mondial de l’or. Enfin, l’Afrique du Sud, bien que sa production ait diminué par rapport à ses jours de gloire, demeure un producteur clé, célèbre pour ses mines profondes comme celle de Witwatersrand. Ensemble, ces pays façonnent l’industrie aurifère mondiale, dictant les tendances de production et d’investissement dans ce métal précieux.

Publicité

L’Arabie Saoudite, un pays déjà prospère grâce à ses vastes ressources pétrolières, vient de franchir une nouvelle étape significative dans la diversification de son économie. La Société minière saoudienne (Maaden) a récemment annoncé la découverte d’importants gisements d’or, étendant sur une distance de 100 kilomètres à partir des mines existantes de Mansoura et Masara, situées à l’ouest de Riyad, la capitale du pays. Cette découverte marque un tournant majeur dans le secteur minier du Royaume, déjà en plein essor.

La révélation de ces gisements est le fruit d’un programme intensif d’exploration minière lancé en 2022 par Maaden, visant à renforcer la production minière du pays. Les résultats prometteurs de cette exploration, menée sur plusieurs sites le long d’une bande de 100 kilomètres au sud des mines de Mansoura et Masara, ont mis en évidence des caractéristiques géologiques et chimiques similaires à celles des sédiments de la mine, renforçant l’espoir d’une abondance de ressources aurifères.

La quantité de ressources en or à Mansoura et Masara était estimée à environ 7 millions d’onces à la fin de l’année 2023, avec une capacité de production annuelle de 250 000 onces. Cette nouvelle découverte pourrait non seulement augmenter considérablement ces chiffres, mais aussi prolonger la durée de vie des mines grâce à des méthodes d’exploitation souterraine. Robert Wilt, PDG de Maaden, a exprimé son enthousiasme, suggérant que la région pourrait devenir un jour un centre majeur de la ruée vers l’or mondiale.

Ces développements s’inscrivent dans le cadre plus large de la Vision 2030 de l’Arabie Saoudite, une initiative visant à réduire la dépendance du pays aux revenus des hydrocarbures et à diversifier son économie. Le secteur minier, en particulier, est perçu comme un pilier clé dans cette démarche, avec des objectifs ambitieux de tripler sa contribution au PIB national d’ici 2030. La société Maaden, détenue majoritairement par le Fonds d’Investissement Public du royaume, joue un rôle central dans la réalisation de ces ambitions.

Publicité

Au-delà de l’exploration nationale, Maaden s’est également associée au Fonds d’Investissement Public pour investir dans des opportunités minières à l’échelle mondiale. Cette stratégie témoigne de l’ambition croissante de l’Arabie Saoudite de devenir un acteur majeur sur la scène minière internationale. Avec ces découvertes récentes et les projets d’expansion en cours, le royaume se positionne comme un incontournable dans le domaine minier, soulignant son potentiel inexploité et son engagement envers une croissance économique diversifiée et durable.

5 réponses

  1. Avatar de Faro mamady
    Faro mamady

    Ah oui avec tous ça vous foutez quoi en Afrique pourtant ya de l’or un classement bidon comme ça

  2. Avatar de Bosolo Nkumu
    Bosolo Nkumu

    La politique étrangère des occidentaux vis à vis de l’ Afrique est teintée de mensonge. Celle-ci leur sert d’ instrument pour mieux piller l’ Afrique de ces gigantesques ressources naturelles.

  3. Avatar de Charly.
    Charly.

    Si c’est pays cités en n’avais déjà tel vous le dites comme l’USA allait venir foutre quoi en Afrique de l’AES ? Personne n’est plus dupe 🙅🏽 continuer avec votre mensonge

  4. Avatar de Kpon nou
    Kpon nou

    En Afrique, le Ghana (Gold Cost selon le colon la cote d’or), le Burkina et le Mali ne font pas votre liste, a revoir d’ailleurs.

    1. Avatar de Richard Ontama
      Richard Ontama

      What’s else can you from them, I mean the west or Caucasians, isn’t the very same people that currently counting Rwanda of Paul Kagame as a country that producing Cobalt, Diamond but we all know Rwanda doesn’t have any of them, if not looting DRCONGO Mineral resources by the backing of USA, UK because Kagame is the west PUPPET. That’s really say it all. As African we
      shouldn’t rely on or trust them.
      Stick together and follow what Mali, Burkinafaso, Guinnee are doing.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité