,

Expulsions à Ouidah : Amnesty International lance un appel au peuple béninois

La situation des personnes expulsées à Ouidah dans le cadre de la mise en œuvre du projet de ‘’reconstruction à l’identique de la cité historique de Ouidah’’ préoccupe Amnesty International. Cette organisation internationale qui fait de la promotion et la protection des droits humains son cheval de bataille a saisi la célébration de Vodun Days et dont les manifestations officielles se sont déroulées les 9 et 10 janvier 2024 dans la ville de Ouidah pour demander au gouvernement du président Talon de revoir la situation de ces personnes.

« Nous profitons de l’effervescence autour des Vodun days pour attirer l’attention sur la situation des nombreuses familles expulsées de force ces dernières années à Ouidah dans le cadre du projet de la Marina qui vise le développement tourisme mémoriel et culturel », lit-on sur la page Facebook de Amnesty International Bénin. Pour cette organisation, cette opération d’expulsion a changé drastiquement la vie des personnes impactées par ce projet.

Publicité

Les personnes expulsées, composées de femmes, de maris, d’enfants et de jeunes gens, « attendent d’être traitées justement par l’Etat », estime Amnesty International Bénin qui invite le peuple béninois à se joindre à elle pour plaider leur cas auprès du gouvernement. Il faut rappeler que le projet de ‘’reconstruction à l’identique de la cité historique de Ouidah’’ a pour objectifs de faire de Ouidah la destination phare du tourisme mémoriel en Afrique, renforcer le potentiel touristique de Ouidah et de préserver la mémoire de l’esclavage.

6 réponses

  1. Avatar de Tchité.
    Tchité.

    C’est une bonne initiative de AI. Lais soyons vigilance, tout en défendant le droit de l’être humain et nos sœurs et frères à la dignité sur la terre 🌎 de nos ancêtres, be tombons pas dans le piège de ces ONGs qui ont souvent d’autres agendas en parlant de droits humains. Ce sont des machines impérialistes qui n’ont pas vraiment à cœur ❤️ nos intérêts.

    Que kes personnes affectées s’unissent et fassent vraiment entendre leur voix. Aucun étranger n’aimera le Bénin (les Béninois) plus que les Béninois.

  2. Avatar de Che Guevara
    Che Guevara

    Amnesty international..un de ces machins finances par les necolons avec un agenda bien tracé…

    On s’en fout d’eux…

    1. Avatar de FAKANBOULA Boulaye
      FAKANBOULA Boulaye

      Un Gué vara_vara comme vous, …..pèèèèèèèèèèèèèèè

  3. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    Que Amnesty national Bénin se mêle de ses affaires. Vraiment !!
    L’expropriation pour le développement d’un pays n’est pas une invention du gouvernement de Talon . Nos compatriotes qui l’ont été ont reçus des compensations.
    Pour la construction d’autoroutes ou autres en France; les agriculteurs sont privés de plusieurs hectares de terre .Puisque c’est d’utilité publique. Amnesty international ne s’en préoccupe jamais.
    Amnesty international est une organisation subversive qui s’occupe uniquement des pays tropicaux en dénonçant du bout des lèvres se qui se passe en Occident pour ne pas se priver de subventions. Cette organisation vit sur le dos des collectivités, des régions et de l’Etat pour venir foutre sa merde en Afrique. Un autre aspect du néocolonialisme.
    Voyez-vous.
    Je passais
    Le Plombier universitaire

    1. Avatar de Deschamps Matoto
      Deschamps Matoto

      Heureusement que vous n’enseignez dans aucune université en France.
      Vous imaginez ce que vous aurez transmis comme contre vérités…Ayoka ka ka ka ka!

  4. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Si ces gens occupent une place envieuse, on ne les chasse pas de leur terre; on négocie pour l’achat, ou un dédommagement dans un contexte qui donne gains de causes pour les parties affectées. La méthode « manu militari » n’est pas conseillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *