Guinée: Doumbouya élevé au titre de « Général de corps d’armée » au cours d’une rencontre historique

La Guinée fait à nouveau l’objet de l’attention internationale alors que le chef du pouvoir militaire en Guinée, le colonel Mamadi Doumbouya, a été élevé au prestigieux titre de « Général de corps d’armée » au cours d’une rencontre mardi avec les Commandants de toutes les unités du pays, « un rendez-vous historique« , selon la présidence guinéenne puisqu’elle est la première rencontre de ce genre depuis 1958. Cette annonce, relayée par les services du colonel sur les réseaux sociaux, marque un moment historique dans le parcours tumultueux de Doumbouya, qui a pris le pouvoir le 5 septembre 2021, renversant le président Alpha Condé.

Âgé de 43 ans, le colonel Doumbouya avait été placé à la tête du Groupement des forces spéciales par le président déchu en 2018. Cette unité d’élite était destinée à protéger le chef de l’État contre d’éventuels coups de force, mais elle s’est finalement retrouvée au cœur d’un renversement de régime. Le colonel Doumbouya rejoint ainsi la liste des officiers militaires qui ont pris le pouvoir en Afrique de l’Ouest depuis 2020, suivant les exemples du Mali et précédant le Burkina Faso et le Niger.

Publicité

La prise de pouvoir de Doumbouya a été suivie de sa nomination en tant que président de la transition, une période pendant laquelle les militaires se sont engagés à mener d’importantes réformes dans ce pays aux ressources naturelles abondantes mais confronté à une pauvreté persistante. La Guinée, dirigée pendant des décennies par des régimes qualifiés souvent d’autoritaires ou de dictatoriaux, espère un changement significatif sous la gouvernance de la junte.

La décision de promouvoir Doumbouya au rang de « Général de corps d’armée » a été au cours d’une rencontre avec les commandants de toutes les unités du pays, soit plus de 450 membres des forces de sécurité. Selon la présidence, l’ensemble des forces de défense et de sécurité ont exprimé leur volonté de voir le chef de l’État élevé à cette dignité exceptionnelle. Initialement réticent, Doumbouya a finalement accepté cette promotion, qualifiée par la présidence de « titre exceptionnel« .

En marge de cette promotion, le colonel Doumbouya a annoncé qu’il quittera le commandement du Groupement des forces spéciales, laissant sa place à son adjoint, le lieutenant-colonel Mouctar Kaba. Cette décision pourrait être interprétée comme un geste visant à apaiser les inquiétudes liées à une possible concentration excessive du pouvoir entre les mains du chef de la junte.

Publicité

Communiqué de la Présidence de la République de Guinée

Le Président de la République, Chef de l’État, Chef suprême des Armées, le Colonel Mamadi Doumbouya, a reçu ce mardi 23 janvier 2024, les Commandants de toutes les unités du pays, lors d’un rendez-vous historique, marquant la première rencontre de ce genre depuis 1958. Venus chez le Chef de l’État pour des échanges traditionnels de vœux de Nouvel An, ils étaient plus de 450 membres des Forces de défense et de sécurité, principalement composés de commandants d’unités, sous la direction de toute la haute hiérarchie militaire de l’Armée guinéenne.

L’armée guinéenne, sous la direction de son Chef suprême, se profile comme une institution plus stable, solide et proche des citoyens”, s’est félicité le ministre d’État, ministre de la Défense nationale, le Général à la retraite Aboubacar Sidiki Camara, qui a présenté au nom des Forces de défense et de sécurité les vœux de Nouvel An au Président de la République.

Les Officiers généraux et les Officiers supérieurs ont tenu à exprimer leur reconnaissance au Chef de l’État pour les efforts déployés depuis le 5 septembre 2021, visant à améliorer les conditions de vie et de travail des Forces de défense et de sécurité. “Au cours de ces dernières années, le Président Mamadi Doumbouya a en effet investi massivement et conséquemment dans l’équipement, la formation ainsi que la qualification du personnel militaire, renforçant dans le même temps la stabilité de nos Forces armées”, ont noté les membres de la crème de l’armée guinéenne.

Pour sa part et fier des progrès réalisés avec ses frères d’armes, le Président Mamadi Doumbouya a encouragé l’Armée à maintenir son rôle de sentinelle dans la défense et la sécurité des populations ainsi que la protection de leurs biens. Il a chaleureusement remercié toutes les Forces de défense et de sécurité pour leurs vœux et a salué leur détermination à consolider les acquis, tout en les invitant à rester proactives afin de renforcer les liens avec la Nation.

Au cours de cette rencontre exceptionnelle, le Chef suprême des Armées a également annoncé sa décision de quitter le commandement du Groupement des Forces Spéciales (GFS), après 6 ans à la tête de cette unité d’élite. Par décret, il sera remplacé par le Lieutenant-Colonel Mouctar Kaba, précédemment Commandant adjoint de ladite unité, et secondé par le Commandant Elhadj Baba Barry, précédemment responsable des opérations au sein de cette même unité d’élite.

Au terme de cette rencontre, après plusieurs concertations, l’ensemble des Forces de défenses et de sécurité, ont exprimé leur volonté de voir le Chef de l’Etat élevé à la dignité de Général de Corps d’Armée. Dans son humilité habituelle, le Président de la République qui s’est initialement soustrait au vœu de ses frères d’armes qui date, a finalement accepté après plusieurs tractations. Ainsi, le Chef de l’État, Son Excellence le Colonel Mamadi Doumbouya, est élevé à titre exceptionnel à la dignité de Général de Corps d’Armée par la volonté de la haute hiérarchie militaire et des commandants d’unité de l’ensemble des Forces de défense et de sécurité du pays. Un honneur qu’il accepte avec modestie au nom du peuple de Guinée.

Ainsi, la décision du Président de la République d’accepter finalement d’être élevé au rang de Général de Corps d’Armée, en reconnaissance des réformes rapides et majeures entreprises, souligne l’unité et la confiance au sein des Forces armées guinéennes. Cette distinction reflète la volonté collective des Forces de défense et de sécurité de consolider les avancées majeures et de renforcer le leadership du Chef de l’État dans le domaine militaire. C’est dans une atmosphère empreinte de joie, d’humilité et de responsabilité que cette rencontre a pris fin, marquant un moment significatif dans l’histoire militaire de la Guinée.

10 réponses

  1. Avatar de Jean
    Jean

    Il n’ a même pas transité par le grade de lieutenant-colonel ni colonel. C’ est une grande salade n….

  2. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Ces faux généraux on les trouve souvent en Afrique. Ils ne savent pas faire la guerre, ils ne connaissent pas les vrais stratagèmes de la guerre , et pourtant ils se lèvent d’un sommeil brutal, et se collent le « titre général ». Pauvre Afrique!

  3. Avatar de Bikpédé Mikouédé
    Bikpédé Mikouédé

    Des barettes tu passes à 4 étoiles…tu vas passer à platitude comme Aziz ou Dr Doss, et tu vas baver….demande à Hitler

  4. Avatar de Anadodjiwèbé
    Anadodjiwèbé

    « La décision de promouvoir Doumbouya au rang de « Général de corps d’armée » a été au cours d’une rencontre avec les commandants de toutes les unités du pays, soit plus de 450 membres des forces de sécurité. »
    Doumbouya, le PEUPLE GUINEEN, te regarde….tu vas finir sans grade…un simple capo sera plus honoré que toi….
    Tu fais pire que Mobutu ou Bokassa….Anadodjiwèbé
    A très vite baba

  5. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    « l’ensemble des forces…ont exprimé leur volonté de voir le chef de l’État élevé…Doumbouya a finalement accepté »

    Le gars n’a même pas eu la décence de commencer par général de brigade, il saute par dessus général de division et direct : général de corps d’armée.

    Hey ! Africain !

    \\\\.///
    (@_@)

    1. Avatar de Tube
      Tube

      Et oui l’africain ne doute de rien. C’est ça sa marque de fabrique.

    2. Avatar de Jean
      Jean

      Il n’ a même pas transité par le grade de lieutenant-colonel ni colonel. C’ est une grande salade n….

  6. Avatar de Tchité
    Tchité

    Bientôt maréchal comme Mobutu.

    Il recherche quoi celui là ? Au lieu de travailler bien pour le peuple, il recherche les gros salaires en s’octroyant de gros titres.

  7. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Il faut que Doumbiya arrête vite et bien ici et maintenant de briller par son incompétence et inconsistance, heureusement que le ridicule ne tue pas hein voyez l’affaire notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

    1. Avatar de Rouka
      Rouka

      Doumbouya est plus intelligent que toi, le Dr Doss koklo kobôs kobôs, kpaya kpaya huîtres ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *