Infrastructure en Afrique : un grand projet annoncé pour stimuler l’économie

Dans nos articles précédents, nous avons eu à indiquer que divers pays africains ont lancé d’ambitieux projets de construction d’infrastructures afin de stimuler leurs économies. La plupart de ces grands projets d’infrastructures sont localisés en Afrique du Nord. Cependant, l’Afrique subsaharienne n’est pas en reste. La Zambie, par exemple, a enclenché d’ambitieux mécanismes pour construire un nouveau chemin de fer qui va permettre d’accroître considérablement les échanges commerciaux avec des pays comme la Tanzanie, le Burundi, la République Démocratique du Congo.

Selon des sources concordantes, le chemin de fer en gestation va connecter le port zambien de Mpulungu sur le lac Tanganyika au réseau ferroviaire transnational de Tazara. Les premières autorités zambiennes ont déployé l’artillerie lourde pour inciter les investisseurs à se positionner rapidement sur le projet ferroviaire. La Tanzanie a montré sa disponibilité à jouer sa partition pour faire du projet une réussite totale.

Publicité

La Chine va jouer un rôle hyper important dans le processus de mobilisation des investissements. En effet, une grande partie du financement de ce chemin de fer sera assurée par la banque d’État chinoise, China Development Bank (CDB). La Zambie a déclaré que les négociations sont en très bonne voie avec la structure financière chinoise et que la ligne de financement sera bouclée en avril 2024. Avec l’avènement de ce chemin de fer, nul doute que l’économie zambienne va basculer dans une autre dimension.

Le pays est un important producteur minier qui regorge de minerais extrêmement stratégiques qui vont façonner l’économie de demain. C’est le cas avec les Terres rares et les métaux critiques. La Zambie ne souhaite pas se contenter de son statut d’exportateur brut de ressources minières. Cela fait quelques mois que les premières autorités ont lancé une offensive de charme à l’endroit des grands investisseurs.

En juillet dernier, le président zambien avait effectué un déplacement en Chine afin d’établir de nouveaux partenariats économiques dans l’industrie des mines. L’Empire du Milieu qui est une référence dans le domaine des voitures électriques, mobilise d’importantes ressources dans le but d’augmenter son stock de Lithium. Ce métal critique est indispensable à la fabrication des batteries destinées aux voitures électriques.

Publicité

Il se trouve que la Zambie regorge d’inestimables gisements de Lithium. De ce fait, elle souhaite nouer un partenariat gagnant-gagnant avec la deuxième puissance mondiale. Elle livre la matière brute et en retour, elle reçoit l’expertise chinoise pour se positionner dans le secteur des voitures électriques. Le chemin de fer qui s’apprête à relier la Zambie à ses principaux voisins va faciliter le transport des ressources minières.

2 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Chemins de fer.

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Nkrumah avant de tels projets (autoroutes, chemins, compagnies aériennes etc)de faire, en éliminant les frontières artificielles à nous imposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *