La Chine sur le toit du monde dans ce domaine, une première !

Alors que le Japon trustait depuis des années la place de leader incontesté (et incontestable) d’exportation d’automobiles dans le monde, le pays du Soleil levant a vu la Chine le dépasser. Une grande première pour Pékin, qui peut compter sur ses nombreux constructeurs – exportateurs, pour continuer à développer ce secteur.

Depuis 2017, le Japon occupe la place de premier exportateur automobile mondial. Pourtant, les entreprises japonaises ont connu un très beau cru 2023, avec 4.42 millions de véhicules exportés (voitures, camions et bus) soit une hausse de 16% par rapport à l’année 2022. Mais les entreprises chinoises ont été encore plus performantes, avec 4.91 millions de véhicules vendus dans le monde, soit 57.9% de plus par rapport aux 12 derniers mois.

Publicité

La Chine dépasse le Japon comme premier exportateur automobile mondial

Pour autant, c’est bien une entreprise japonaise qui s’est positionnée en tête du classement des constructeurs automobiles. Il s’agit de Toyota (pour la quatrième année consécutive), qui a vendu en tout et pour tout, 11.2 millions de véhicules au Japon et dans le monde, via ses usines directement implantées à l’étranger. C’est d’ailleurs l’une des autres forces du Japon qui a produit et vendu 17 millions d’unités via ses usines à l’étranger.

Une envolée incroyable de la part des entreprises chinoises, qui suscite beaucoup d’inquiétudes. Pour autant, certains analystes affirment que la stratégie chinoise, qui consiste à subventionner massivement les constructeurs pour leur permettre de produire des véhicules peu onéreux et attaquer le marché mondial, n’est pas tenable sur le long terme. Les groupes chinois vont être obligés de se diversifier et produire directement à l’étranger.

Le marché russe profite aux entreprises chinoises

La situation géopolitique actuelle bénéficie aussi aux entreprises chinoises, qui profitent des bonnes relations entre Moscou et Pékin, pour inonder le marché russe. Depuis le début de la guerre en Ukraine, le nombre d’exportations de véhicules, depuis la Chine, vers la Russie a explosé. Le Mexique s’est imposé comme étant le second partenaire commercial des entreprises chinoises en la matière.

Une réponse

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Nous, au Bénin, on fabriquent des députés aux ordres et des points stratégiques du pays remis dans des mains étrangères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *