Mali: la Russie tient une promesse, leurs liens renforcés

Le partenariat entre le Mali et la Russie a pris de l’ampleur ces dernières années, marquant une évolution significative dans les relations bilatérales entre les deux pays. Le Mali, confronté à des défis de sécurité intérieure, notamment des insurrections et des activités terroristes, s’est tourné vers la Russie pour renforcer ses capacités militaires. Cette collaboration s’est traduite par l’acquisition d’équipements militaires russes, incluant des véhicules blindés et d’autres matériels de défense.

Une situation qui a conduit à la reprise de la ville de Kidal restée plus d’une décennie hors du contrôle du pouvoir malien. De plus, la Russie a joué un rôle dans la formation et le conseil des forces armées maliennes, offrant ainsi un soutien stratégique essentiel.

Publicité

Ce partenariat militaire, qui s’intègre dans un contexte de coopération plus large, reflète l’engagement du Mali à diversifier ses alliances de sécurité et la volonté de la Russie d’accroître son influence et sa présence en Afrique.

D’autres partenariats en marche

La Russie a récemment confirmé son engagement envers le Mali par des actions concrètes. Selon Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Moscou a transféré 25 000 tonnes de blé au Mali. Cette livraison représente la quatrième de ce type, portant le total de l’aide russe à 50 000 tonnes de blé et 22 000 tonnes d’engrais pour le Mali. Ces efforts s’inscrivent dans le cadre de l’engagement de la Russie à fournir une assistance humanitaire aux pays africains confrontés à des défis socio-économiques.

Le président russe Vladimir Poutine a mentionné que la Russie avait récolté 156 millions de tonnes de céréales l’année dernière, un record pour le pays. Pour cette année, il prévoit une récolte de céréales entre 143 et 147 millions de tonnes. Ces informations soulignent la capacité de la Russie à produire d’importantes quantités de céréales, une ressource clé dans le cadre de son aide humanitaire internationale.

Publicité

Maria Zakharova a affirmé que la Russie envisage de continuer à contribuer activement à la résolution des problèmes socio-économiques en Afrique, y compris par la fourniture d’assistance humanitaire nécessaire. Cette démarche reflète la politique de la Russie en matière de relations internationales, notamment en ce qui concerne son soutien aux pays africains comme le Mali.

3 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Le Bénin sera dernier s’il ne revoit pas sa copie pour aller vers de meilleurs horizons en termes diplomatiques.

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Relation multilatérale oblige. Un monde multipolaire.

  3. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Très , très loin des relations qu’avait le Mali avec la France. La Russie travaille sur une coopération d’égal à égal avec tous les pays amis. Le Mali a besoin de cette confiance pour un pays qui a tant souffert des différentes  » opérations  » françaises : opération bardane, opération épervier qui ont duré plus de vingt ans. L’arnaque française était difficile à décrypter, mais les autorités et le peuple malien ont su réagir au bon moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *