,

Révision de la constitution au Bénin : Boni Yayi fait des confidences à Dogbo

Le porte porte-parole du gouvernement, lors de son traditionnel point de presse hebdomadaire tenu le mardi 9 janvier 2024, a apporté des clarifications sur la polémique relative à la révision de la constitution. Pour Wilfried Léandre Houngbédji, ce projet de révision de la constitution n’existe pas. Mais il a fait croire que « ceux qui agitent l’idée d’une telle révision parmi lesquels des gens qui hier, ont ferraillé dur, ont tout fait pour obtenir une révision opportuniste afin de prolonger leur bail à la tête du pays… ».

A Dogbo le dimanche 14 janvier 2024, Boni Yayi, président du parti Les Démocrates (LD) a profité du meeting de réconciliation et de remobilisation de sa formation politique pour répondre au gouvernement sur sa supposée révision opportuniste de la constitution. « Je n’ai jamais été tenté, c’est une seule fois », se défend Boni Yayi qui s’est inscrit en faux contre une révision opportuniste de la constitution contrairement à ce que laisse croire le gouvernement en place. L’ancien président de la République est revenu sur les trois principales raisons qui l’avaient motivé à introduire à l’Assemblée nationale le projet de loi portant révision de la loi fondamentale du 11 décembre 1990. Il s’agit premièrement de la Cour des comptes. « C’est pour voir si le pays est bien géré. Si nos ressources sont bien gérées dans le cadre communautaire de l’UEMOA. Nous étions les derniers. Il fallait constitutionnaliser cela. Ça s’impose à nous », a expliqué le président du parti LD.

Publicité

Le second point qui explique l’introduction de ce projet de loi est la constitutionnalisation de la Commission électorale nationale autonome (CENA), l’institution chargée de l’organisation des élections au Bénin. La goutte d’eau qui a fait déborder l’eau du vase, selon le prédécesseur du président Patrice Talon, est l’imprescriptibilité des crimes économiques qu’il a introduite dans ce projet de révision de la constitution. « Lorsqu’ils ont entendu l’imprescriptibilité des crimes économiques, c’est-à-dire si vous volez, on va poursuivre votre cercueil. Ils ont dit jamais », fait savoir le numéro 1 du parti LD.

Conséquence, ce projet de révision de la constitution n’a pas abouti. Puisque selon Boni Yayi, ses vis-à-vis avaient prétexté que c’est une nouvelle République s’il touchait à la constitution.  « Donc il fallait faire demi-tour (…). Plus jamais, je ne suis revenu sur cette affaire. Car la constitution, c’est l’ADN des Béninois », lâche le président du principal parti d’opposition qui a cité comme témoin le Professeur Mathurin Coffi Nago, ancien président de l’Assemblée nationale. « Lorsque je lui ai envoyé ce projet de loi, il m’a envoyé une lettre pour accuser réception et il m’a félicité d’avoir proposé cela. Ça date du 7 juin 2013 », se souvient l’ancien locataire de la Marina.  

6 réponses

  1. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Joeleplombier..
    Es tu obligé de poster…sur des sujets..qui dépassent..ton petit niveau.de cré tin..???

  2. Avatar de Jean
    Jean

    Ce Yayi est tout sauf un sage.
    Pourquoi cet activisme politique maintenant?
    Qu’ il aille régler en gentleman ses problèmes personnels avec Talon au lieu d’ instrumentaliser les « pauvres analphabètes » dans les communes du pays.

  3. Avatar de ATCHAKPODJI
    ATCHAKPODJI

    YaYi , Pr Talon vous a dit: ce n’est PAS UNE AFFAIRE POLITIQUE QUI VOUS OPPOSE=> MAIS UNE AFFAIRE ENTRE 2 HOMMES=>adjiglokouin bamboo
    Faut venir à ATCHAKPODJI ……si vous avez des couil.l.e.s

  4. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    Est-ce que le club électoral Les Démocrates a-t-il une autorisation pour parcourir le pays en organisant des meetings de propagandes électorales animés par son président ??
    Est-ce prévu par les textes ???
    Sommes nous déjà en campagne électorale pour les élections générales de 2026 ???
    Le code électoral le prévoit-il ???
    Je me pose des questions. Si oui ; pourquoi pas .
    Le cas contraire il faut que le ministre de l’intérieur et de l’ordre sonne la fin de récréation du désordre .
    Le Plombier universitaire

    1. Avatar de Aziz le sultan
      Aziz le sultan

      Cré tin..vas là bas!!!

  5. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    Boni Yayi est un spécialiste de la réécriture de l’histoire ; de sa falsification. Ce qu’il dit n’engage que lui .
    Selon lui ; il a parlé une fois de révision pour y inscrire l’imprescriptibilité des crimes économiques. Crime économique dont il est le champion en titre depuis 1960.
    La constitutionnalisation de la CENA . Ce qui ne veut rien dire pour les constitutionnalistes.
    Et enfin la création de la cour des comptes pour se conformer aux directives de l’UEMOA.
    Un dédouanement qui ne dit pas son nom. Même le feu général Kerekou a eu l’idée en son temps où on lui a soufflé l’idée. Idée abandonnée.
    Que Boni Yayi mène sa campagne électorale anticipée et nous épargne de tout ça . On me dira que c’est le rôle d’un parti l’animation de la vie politique. Qu’il le fasse sans se mentir à lui-même.
    Les oreilles de notre Dadjè Marthurin Nago ont sifflées.
    Vraiment !!!!
    Le Plombier universitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *