,

Révision de la constitution au Bénin : C’est une aberration de s’y opposer, selon Agossa

La révision de la constitution ne cesse de faire des vagues au Bénin. Les partis d’opposition alertent le peuple béninois sur un projet de révision opportuniste de la constitution. Le gouvernement de son côté, à travers son porte-parole, dément qu’il n’y a aucun projet de révision de la constitution.

Iréné Josias Agossa, candidat malheureux de la présidentielle de 2021 s’est lui-aussi invité dans le débat. Pour l’ancien président du parti Restaurer La Confiance (RLC) et désormais membre du parti Union Progressiste le Renouveau (UP-R), c’est une aberration de s’opposer à la révision de la constitution.« Le principe de la révision a été déjà prévue par la Constitution elle-même. C’est une aberration de dire qu’on est contre le principe de la révision de la Constitution. Ceux qui se disent contre le principe de la révision de la Constitution sont contre la Constitution. Celui qui dit de principe qu’on ne doit pas réviser la Constitution, est en train de violer la Constitution », soutient Iréné Josias Agossa. Selon l’ancien directeur général de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop), il n’est pas possible de s’opposer à la révision de la loi fondamentale d’un pays mais l’on peut s’opposer à une disposition de cette loi qu’on veut modifier.

Publicité

« La révision de la Constitution, le principe étant normal, il faut maintenant penser à de quoi il s’agit quand on veut réviser la Constitution », fait-il savoir. Iréné Josias Agossa est revenu sur les inquiétudes des partis d’opposition qui soutiennent que le président Patrice Talon voudrait faire réviser la constitution afin de briguer un troisième mandat. Il n’en est pas question, dira le candidat malheureux de la présidentielle de 2021 qui invite la classe politique et l’opposition en particulier à croire en la bonne foi du Chef de l’Etat. « Quand un président parle sur la Constitution, il faut le croire au moins. Les problèmes du pays ne sont pas là. Ça, c’est pour distraire le peuple », a-t-il déclaré.

18 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    « Révision de la constitution au Bénin : C’est une aberration de s’y opposer, selon Agossa »
    « C’est une aberration de s’y opposer » nous lance-t-il. Personne dans sa pensée tordue ne change pas la « Constitution » comme on respire. La Constitution constitue le pilier de la nation. Elle porte des normes démocratiques par le peuple et pour le peuple. Ces constantes révisions laisseront sans doute des mesures anti-démocratiques, et il sera trop tard pour le pays de revenir en arrière. Alors Mr. Agossa parle pour lui-même.

    1. Avatar de Dr Doss
      Dr Doss

      Qui est nous ? L’inconsistant the atlanteam arrêtez de briller par votre incompétence et inconsistance d’accord dixit Dr Doss

      1. Avatar de Prophète Atankla
        Prophète Atankla

        Toi tu n’arrives pas aux orteils de de Atlantean, donc prétendre parler à ses oreilles est une incroyable folie de ….

  2. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Voilà voilà un inconsistant son Qi d’huitre l’empêche d’avoir une pensée analytique pauvre à vous dixit Dr Doss

  3. Avatar de Sonagnon
    Sonagnon

    Je vous mets au défi de soulever le point qui ne repose pas sur des principes de droit dans ma prise de position.
    Des incapables qui osent critiquer.

    1. Avatar de Sonagnon
      Sonagnon

      Réponse à Paul Bismuth

    2. Avatar de Paul ADJADJIHOUE
      Paul ADJADJIHOUE

      Des incapables qui osent critiquer…là, c’est pas gentil M Sonagnon

      1. Avatar de Sonagnon
        Sonagnon

        Ceux qui ont l’habitude de soutenir ce régime de honte dit de la rupture, doivent apprendre à faire profil bas.
        Malgré tout ce qu’il disent, les faits sont là.
        Amateurisme, pillage des ressources publiques, comportement indélicats et que sais je encore.

        Ils ne peuvent pas donner de leçon en quoi que ce soit.

  4. Avatar de Paul Bismuth
    Paul Bismuth

    Qu’ils s’opposent à un effet d’annonce du parti Les Démocrates pour distraire nos populations dans nos villes et campagnes.
    Ces gens-là n’ont pas de projet . On exploite ce qui est une rumeur pour battre le pavé servant d’entame à une campagne précoce des élections générales de 2026.
    La révision de la constitution n’est pas à l’ordre du jour ni du gouvernement ni de l’assemblée nationale de notre pays.
    Juste un prétexte pour une campagne de dénigrement du gouvernement et de son chef par le président du club Les Démocrates.

    1. Avatar de Justin
      Justin

      Le Pr aussi en son temps l avait fait.

  5. Avatar de Sonagnon
    Sonagnon

    Cette constitution révisée à travers une loi de procédure d’urgence(du jamais vu) doit rester telle jusqu’au prochain président.

    Nous sommes tous conscience que c’est un torchon qu’on appelle constitution, qui a été monté de toutes pièces pour
    permettre à une dictature de s’installer,et à des prédateurs de piller les maigres ressources que nous disposons.

    Avec le prochain président de 2026,on va sereinement s’asseoir pour revoir beaucoup de choses dans cette constitution.

    Pour le moment, arrêtez ce débat.On peut corriger le code électoral sans toucher à la constitution, il n’y a aucune urgence.

    Les démons de midi cherchent une occasion pour tromper le peuple. On ne va pas permettre.

    1. Avatar de Paul Bismuth
      Paul Bismuth

      Que du charabia
      Venant d’un étudiant en licence de droit ; ça pose un problème de crédibilité.
      Vraiment !!!

      1. Avatar de Jeunes pour Fofo Sonagnon
        Jeunes pour Fofo Sonagnon

        Effectivement cet étudiant en L2 de droit devrait davantage se consacrer à son cours de Méthodologie juridique, un cours que je dispense à Paris 10 Nanterre. Qu’il vienne s’inscrire et il fera des avancées

    2. Avatar de Sonagnon
      Sonagnon

      Lire, : nous sommes tous conscients que c’est un torchon.
      Et j’ajoute que cette constitution faite nuitamment est un concentré d’anachronisme, de mépris envers le peuple souverain.
      Un travail indigne du Bénin, de son histoire, et de la réputation de ses grands hommes.

      1. Avatar de Houssi Shambo VILLIERES
        Houssi Shambo VILLIERES

        « Un travail indigne du Bénin, de son histoire, et de la réputation de ses grands hommes »
        Pourquoi toi tu ne fais pas partie des hommes simples qui honorent ce pays dont j’ai entendu parler depuis les Antilles chez moi?

  6. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Agossa..yarou.. Delors..garba yaya.. hounpke..gateri…
    Tous ces tr aires.. peuvent dire adieu.. à la politique

    1. Avatar de Bwa kalé
      Bwa kalé

      Aziz vous, vous avez trahi Bio Tchané, Tigri Alassane et Houdou Ali

      1. Avatar de Paul Bismuth
        Paul Bismuth

        Trahi ??? Odjé!!!!
        Qui connaît ce clochard ???
        Comment pouvez vous écrire cette énormité ??
        Il n’a jamais croisé la route de Tigri , Houdou et encore moins du ministre d’Etat. C’est Mister No cette girouette
        Rassurez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *