Russie: Kalashnikov a développé un drone avec une fonction unique

La Russie continue de développer son arsenal militaire. On a beaucoup parlé de nouveaux missiles, mais Moscou peut aussi compter sur des nouvelles armes, plus petites, maniables. C’est notamment le cas avec ses nouveaux drones, que l’entreprise bien connue, Kalashnikov, a été en mesure de rapidement développer.

Ce drone, c’est le drone d’attaque miniature Izdeliye-55. Un drone qui se veut redoutable d’efficacité, tout en étant bon marché ! Un drone qui prend la forme d’un quadricoptère (avec 4 hélices) et un système aérodynamique un peu particulier, qui prend la forme d’un X. En outre, celui-ci dispose d’un petit lanceur, permettant de tirer à distance. Cela permet aux pilotes – tireurs, de pouvoir agir, tout en limitant le risque de représailles à leur encontre.

Publicité

Kalashnikov dévoile un nouveau drone surprenant

Mais la ou ce drone surprend, c’est grâce à sa capacité à résister aux brouillages. En effet, le Izdeliye-55 dispose d’une solution technique ingénieuse, qui le rend totalement invulnérable aux interférences éventuelles. Or, bon nombre de personnes estiment que c’est là le principal point faible des drones. Face au brouillage, ces derniers ne peuvent plus vraiment fonctionner, ce qui permettrait au Izdeliye-55 de se placer dans une toute nouvelle catégorie d’armes militaires.

Une résistance au brouillage et aux interférences

Mais comment ? Selon certains chercheurs, notamment Zak Kallenborn, cela pourrait être simplement dû à un mode ‘automatique’. En l’activant, le drone pourrait ainsi se déplacer seul et tirer sur ce qu’il estime être les bonnes cibles, sans avoir à recevoir d’ordres. Une autre explication sera que ce drone soit alimenté par une intelligence artificielle susceptible de suivre une cible et la traquer jusqu’à la neutralisation.

En outre, ce drone dispose d’une fonctionnalité vidéo Full HD, qui permet de suivre le moindre de ses faits et gestes, en temps réel. Reste à déterminer son coût. Et c’est un point un peu complexe. En effet, on ne sait pas vraiment combien coûteraient ce drone et chacun de ces tirs. Dans tous les cas, difficile de faire mieux que le FPV VT-40, du groupe Sudoplatov, dont le mini-drone coûte près de 400 dollars par munition tirée (contre 30.000 dollars pour les plus gros).

3 réponses

  1. Avatar de Sean Freno
    Sean Freno

    ❤️🫶🏽🫶🏽

  2. Avatar de Kinzal
    Kinzal

    Vive la grande RUSSIE .

  3. Avatar de Kwidegemvya esaie
    Kwidegemvya esaie

    vive la Russie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *