, ,

TOFÂ 2024 au Bénin : controverses dans l’interprétation du signe « Sa Aklan »

Le Tofâ 2024 a révélé son verdict le 10 janvier dernier à Ouidah en marge de la célébration de Vodun days. Le signe qui en est issu est « Sa Aklan » qui pour certains est positif alors que d’autres le jugent plutôt négatif. On observe trop de controverses dans l’interprétation du Tofâ, au point où on se demande qu’est-ce qu’il faut finalement retenir. Est-ce toujours l’oracle qui parle ou alors la politique s’est-elle emparée de la consultation du Tofâ au Bénin ? Après la consultation du Tofâ, c’est le signe « Sa Aklan » qui a été révélé. Expliquant ce signe, Mahougnon Kakpo, président du comité des rites Vodun, Professeur et spécialiste de littérature africaine à l’université d’Abomey-Calavi informe : « le Fâ a dit que rien n’attaque l’enfant unique devant sa maman. La maman va se battre pour défendre sa progéniture », ce qui signifie selon lui que le président de la République « se bat pour défendre les intérêts du pays avec bonne foi ».

« Si cette bonne foi le quittait, cela ne serait pas bon pour le pays », ajoute-t-il. Le Fâ a dit également que le bonheur du pays, c’est l’énergie aquatique et c’est la divinité Dan qui est au bord de l’eau qui va l’apporter. Mahougnon Kakpo signale à cet effet que ce Vodun Dan, lors d’une séance d’interprétation approfondie du Tofâ 2024, sera identifié et des rituels conséquents lui seront consacrés. « Le Fâ prédit que le bonheur pour le pays cette année doit provenir du bienfait fait aux femmes et que les difficultés que les populations vivent, vont se transformer bientôt en opportunités qui apporteront le bonheur dans le pays ». Cette interprétation sommaire du Tofâ 2024 faite par les Bokonon désignés par le gouvernement, n’a pas convaincu tous les Béninois, encore moins certains initiés et autres Bokonon qui pensent que c’est une interprétation biaisée à dessein ou erronée qui a été faite. Si pour le collège des prêtres de Fâ désigné par le gouvernement, le signe Sa Aklan est un bon signe, d’autres initiés qui ont réagi sur les réseaux sociaux pensent plutôt le contraire. Pour eux, ‘’Sa Aklan’’ n’est pas un signe positif. Pour justifier leur acception, ils ont croisé la signification des deux composantes du « fâ du » « Sa Aklan ». « Sa » signifie la puissance des femmes, la puissance de la sorcellerie. Ainsi, face à cette puissance, il y a des sacrifices à faire pour une année de paix. Quant à « Aklan », il signifie littéralement la division ou la confusion. Du coup, de la combinaison de ces deux signes, il ressort que Sa Aklan n’est pas aussi positif que les Bokonon du Tofâ 2024 l’ont fait savoir au peuple.

La suite de cet article est réservé aux abonnés: Connectez-vous si vous avez déjà un abonnement ou abonnez-vous ici

5 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Le Fâ menteur et le vodou sont devenus tous deux le cheval de Troy du Bénin. Le pays ne voulait pas évoluer. On fait recours au vodou, fâ, égun-gun, zangbétô, oro, lègba etc, tout cela s’appelle le chemin des hommes. Car personne ne veut se donner la peine pour trouver le chemin de Dieu.
    C’est bien dommage!

  2. Avatar de Miflinso
    Miflinso

    Heureusement que le Fâ ne ment pas sinon le aklan serait déjà modifié en un autre positif. Du coup, ils ont eu la manie de l’interpréter positivement ignorant que le peuple n’est pas totalement analphabète du Fâ. Sinon comment entendre aklan et dire que c’est positif ? Ce Kakpo m’étonne vraiment ? Je le pensais mature dans le Fâ mais non. C’est dommage pour mon pays.

  3. Avatar de Paul Ahéhénou
    Paul Ahéhénou

    Pour moi, pas besoins de polémiquer. Une chose est sûre, l’abnégation et l’engagement dont il fait preuve depuis le début de son quinquennat garantissent que de bonnes choses sont en vue pour le Bénin. C’est l’essentiel.

  4. Avatar de Sonagnon
    Sonagnon

    Il a la réputation de détruire tout ce qu’il touche !!!

    Après une franche importante de jeunes intellectuels béninois, qu’il a corrompu, dérouté et soumis, c’est à l’institution tofâ qui devrait être une originalité béninoise qu’il d’attaque.
    Dans quel état va t il laisser le pays, puisqu’il est mortel ???

    J’invite les quelques intellectuels béninois encore sérieux à vraiment réfléchir sur le devenir de notre pays.
    Ce qui s’y passe est suicidaire.

    Tous les fondements de notre société sont ébranlés par la puissance de l’argent et l’avidité d’un seul homme à tout contrôler et tout régenter

    Mais j’ai foi. Il ne faut pas 10 millions de personnes pour faire une révolution. Le véritable changement vient de quelques individus.

    1. Avatar de Sonagnon
      Sonagnon

      Lire: qu’il s’attaque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *