Un méga-gisement de lithium découvert dans ce pays

Le lithium joue un rôle crucial dans la transition énergétique mondiale, agissant comme une pierre angulaire de la révolution des énergies renouvelables. En tant que composant clé des batteries lithium-ion, il est indispensable dans le développement de solutions de stockage d’énergie efficaces et durables. Ces batteries alimentent une large gamme de technologies, des véhicules électriques aux systèmes de stockage d’énergie domestique, facilitant ainsi l’intégration d’énergies renouvelables intermittentes comme le solaire et l’éolien dans nos réseaux électriques.

L’essor des véhicules électriques, en particulier, dépend fortement de la disponibilité et de l’efficacité des batteries lithium-ion, rendant le lithium un acteur essentiel dans la réduction de la dépendance aux combustibles fossiles et dans la lutte contre le changement climatique. Sa capacité à stocker de grandes quantités d’énergie dans un espace réduit et avec un poids léger le rend idéal pour ces applications, accélérant ainsi la transition vers une économie plus propre et plus verte.

Publicité

Un tournant pour l’industrie

C’est un tournant prometteur pour l’industrie énergétique! La Thaïlande a récemment annoncé la découverte d’une immense réserve de lithium. Cette trouvaille, estimée à environ 15 millions de tonnes, place le pays en position de force dans le marché mondial de ce métal précieux, essentiel à la transition énergétique. Située dans la province de Phang Nga, au sud du pays, cette réserve se trouve non loin de l’île touristique renommée de Phuket.

Le lithium, souvent surnommé « l’or blanc« , est devenu un composant crucial, notamment pour les batteries de véhicules électriques. Cette découverte est donc une aubaine pour la Thaïlande, qui aspire à devenir un acteur majeur dans la production de ces technologies d’avenir. Rudklao Intawong Suwankiri, porte-parole adjointe du gouvernement, a souligné l’importance de cette découverte, la qualifiant d’ »opportunité pour la Thaïlande de devenir autonome dans la production de batteries pour les véhicules électriques ».

Cependant, malgré l’enthousiasme, le gouvernement thaïlandais reste prudent. Les autorités sont en train d’évaluer quelle quantité de lithium peut être réellement exploitée. Cette démarche nécessite du temps et une planification minutieuse, compte tenu des enjeux environnementaux et économiques associés à l’extraction de ressources minérales.

Publicité

Avec cette réserve, la Thaïlande se positionne juste derrière des pays comme la Bolivie et l’Argentine, qui détiennent respectivement 23 et 20 millions de tonnes de lithium, représentant près de la moitié des réserves mondiales. Cette découverte pourrait donc remodeler considérablement le paysage géopolitique des ressources en lithium, un métal identifié comme « critique » par la Commission européenne en 2020.

Le premier ministre thaïlandais, Srettha Thavisin, en fonction depuis août, voit dans cette découverte une opportunité d’accélérer la transition du pays vers les technologies électriques. La Thaïlande, déjà un centre de production automobile important, pourrait ainsi devenir un hub clé pour l’industrie des véhicules électriques en Asie du Sud-Est. Le géant chinois BYD a d’ailleurs prévu de produire ses premiers véhicules électriques dans une nouvelle usine à Rayong, marquant ainsi le début d’une ère nouvelle pour l’industrie automobile dans la région.

Cette découverte de lithium en Thaïlande n’est pas seulement une avancée pour le pays, mais un pas de géant pour la transition énergétique mondiale, ouvrant la voie à de nouvelles perspectives dans le domaine des énergies renouvelables et de la mobilité durable.

Une réponse

  1. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Oui, le lithium peut constituer une révolution dans le domaine de l’énergie , notamment des batteries en tout genre , mais …. Mais le problème c’est les risques liés à son utilisation : les batteries exposent leurs utilisateurs à des risques professionnels (électriques, chimiques, incendie et explosion). Qu’elle soit neuve ou usagée , des risques électriques ou troubles musculosquelettiques qui sont liés au poids de la batterie de véhicule électrique par exemple, d’autres, liés aux substances qui la composent (risques chimiques, incendie et explosion), ne surviennent qu’en cas de dysfonctionnement.
    Les causes de ces dysfonctionnements peuvent être d’origine interne (défaut de fabrication par exemple) ou liés à un usage ou à une contrainte non conforme à l’utilisation définie par le fabricant (utilisation d’un chargeur non adapté, surcharge ou choc par exemple).
    Les batteries au plomb restent aujourd’hui largement prépondérantes sur le marché,mais la place des batteries au lithium a très fortement augmenté ces dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *