Un voyageur ouvre la porte d’un avion et tombe

Que ce soit sur la route, dans le train ou dans l’avion, il n’est pas rare de tomber sur des personnes au comportement parfois irritant, agaçant, voire même, dangereux. Heureusement, des professionnels sont là pour assurer le respect des règles et le maintien de l’ordre, en général. Pour autant, certains couacs peuvent apparaître…

Certains voyageurs ont de drôles d’idées. C’est notamment le cas de cet homme, qui a pris l’avion depuis Toronto (au Canada), pour rejoindre Dubai (aux Émirats arabes unis). Mais une fois à bord, l’individu en question ne s’est pas rendu sur la place qui lui était dédiée. Au contraire, ce dernier a tout simplement ouvert la porte de la cabine ! Et ce qui devait arriver, arriva. En effet, la personne concernée a chuté !

Publicité

Un homme ouvre une porte de l’avion et tombe

Une chute de l’ordre de 6 mètres, qui a fait des dégâts. Pour la personne, tout d’abord, qui est restée au sol et qui a vu les secours venir la récupérer. Pour les 318 autres passagers qui se trouvaient à bord ensuite, puisque le Boeing 777 dans lequel tous se trouvaient, a quitté l’aéroport international Pearson de Toronto avec 6 heures de retard.

Interrogé à ce sujet, un représentant de la compagnie aérienne Air Canada a accepté de se livrer sur cette situation, pour le moins étrange. Il a notamment affirmé que les procédures d’embarquement, d’exploitation et de sécurité ont toutes été respectées. Une enquête est donc en cours, pour comprendre ce qui a bien pu se passer et surtout, éviter que de telles situations se répètent.

Un début d’année compliqué pour l’aérien

Le monde de l’aérien connaît un début d’année compliqué, avec l’épisode Boeing – Air Alaska, qui a vu une porte s’ouvrir en plein vol, traumatisant les dizaines de passagers qui se trouvaient à bord. On se souvient aussi de ce tragique décès d’un steward de 52 ans, qui s’est effondré face à ses passagers alors que le vol BA 32 dans lequel il se trouvait devait quitter Londres, pour Hong Kong.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *