,

12 ministres conseillers à la présidence du Bénin : des précisions sur leurs secteurs d’intervention

À travers le décret numéro 2024-007 du 9 janvier 2024 portant définition des secteurs d’intervention des ministres conseillers à la présidence de la République du Bénin, les domaines de compétences des 12 ministres conseillers sont désormais connus.

Le ministre conseiller aux affaires économiques va intervenir dans les secteurs de l’économie et finances, du développement, de l’industrie et du commerce, des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi. Le ministre conseiller aux Enseignements maternel, primaire et secondaire va se charger des enseignements maternel et primaire, ainsi que de l’enseignement secondaire. Le ministre conseiller à l’enseignement technique et à la Formation professionnelle aura à intervenir dans les secteurs des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle.

Publicité

Quant au ministre conseiller à l’Enseignement supérieur et à la rechercher scientifique, il interviendra dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Le rôle du ministre conseiller aux Affaires sociales et au Travail sera de gérer les affaires sociales et la microfinance, ainsi que le travail et la fonction publique.

Le ministre conseiller à la Santé va intervenir dans les domaines de la santé, des affaires sociales et de la microfinance et le ministre conseiller à la Défense et à la Sécurité interviendra dans la défense nationale, les affaires intérieures, la sécurité publique, la décentralisation et la gouvernance locale. Le cadre de vie, les transports et le développement durable, sans oublier la décentralisation et la gouvernance locale, sont les secteurs du ministre conseiller aux Infrastructures, à la gouvernance locale et au cadre de vie.

L’eau, l’énergie, les mines, le numérique et digitalisation pour le ministre conseiller aux services publics, la justice, la législation et les affaires étrangères pour le ministre conseiller à la justice et aux relations extérieures, et l’agriculture, élevage, la pêche, l’économie et les finances pour le ministre conseiller à l’Agriculture. En ce qui concerne le ministre conseiller au Tourisme, à la Culture, aux Arts et au Sport, il va intervenir dans les secteurs du tourisme, de la culture, des arts et des sports.

16 réponses

  1. Avatar de Joshua.
    Joshua.

    Un gouvernement parallel au gouvernement officiel ayant un même président. Beninois, vous avez cherché et vous avez trouvé. Seulement que la prochaine fois, il faudra creuser dans le passé des candidats pour s’assurer d’un minimum de dispositions intellectuelles et de probité avant d’élire un président. Parce que la, on ne comprend plus rien. Tout sauf un chef de l’exécutif d’un pays sérieux.
    Les shadow ministers existent bien dans les démocraties confirmées. Ils forment un contre-gouvernement et sont issus de l’opposition. Mais ici tout est flou. Un flou artistique. Pendant ce temps nous ne connaissons pas la situation réelle du CEMGA et ce qui lui est reproché pour qu’il soit en résidence surveillée. Le chef de l’état est comptable devant le peuple. Il paraît que nous sommes dans un régime démocratique au Bénin. C’est à cet effet que j’exerce mon droit d’être informé.

  2. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Voilà encore un truc budgétivore pour redistribuer les maigres ressources du pays à ses amigos et à autres béni- oui-oui du régime.
    Que font les ministres sectoriels, leurs directeurs généraux, leurs directeurs spécifiques et le staff de tout ce monde pour qu’on n’aille encore eu besoin de cet appareillage nouveau. Pour gouverner ce petit pays le Bénin, y a-t-il nécessité de tout cet ornement ? Dans tous les pays du monde les gouvernements s’accordent de temps en temps des expertises spécifiques sans devoir constituer une horde de ministres bis.

  3. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Ne peut-on pas gouverner ce pays au rythme du développement et de l’évolution socio-culturelle du pays ? Doit-on pousser le désir particulier, personnel de luxe dans la gestion du pays à l’extrême ? La façade du palais a connu un toilettage et un arrangement inutile. Même l’appareil de téléphone sur le bureau du président est un joyau que l’on présente aux visiteurs pour admirer.

  4. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Pendant que le prince et sa cour vivent dans ce luxe, les populations végètent dans la misère et dans la pauvreté cruelle. Il n’y a pas de ruelles pavées dans certains chefs-lieux de commune. Le toit de certains commissariats de police sont encore recouverts de paille, des centres de santé sont vétustes, des écoles et des collèges, qui présentent des infrastructures inexistantes ou inachevées.
    Pourtant le pays est gorgé de potentialités, de facteurs humains, et d’autres de production qui peuvent générer des ressources à la population et des recettes à l’état pour le développement durable et harmonieux.

  5. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    À cette fin, il suffit d’encourager la multiplication de l’entrepreneurial privé, dans le pays, de favoriser l’avènement des grands travaux et des innovations de grande envergure dans le privé. Mais l’État prétend devoir tout faire seul.
    Dans un système économique qui nous a été pourtant dénommé « libéral » dans le fameux programme d’action du gouvernement, l’Etat vient être le seul entrepreneur, le seul intervenant dans l’économie nationale. Pour cela la plupart des entrepreneurs privés, la plupart des hommes d’affaire privés sont envoyés en prison ou poussés en exil.

  6. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    L’État se concentre essentiellement sur la monoculture du coton, l’import et la distribution de ses intrants, sa commercialisation ou depuis un certain temps, aussi sa transformation dans un petit recoin du pays.
    La moindre initiative que les paysans prennent en dehors du coton, leur est arrachée. La commercialisation de leurs produits par eux-mêmes est rendue difficile voire impossible.
    Ainsi l’État s’appuie sur le seul domaine, où le prince semblait s’y bien connaître (coton, intrants, commercialisation et allocation des ressources, le tout dans une opacité sans faille.

  7. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    La nouvelle ruse que l’on présente actuellement, n’est-elle pas révélatrice de la compréhension de la gestion de la chose publique par la classe politique au Bénin en général et par le collectif rupturien en particulier ?
    La chose publique est pour ces gens-là un gâteau qui se partage entre ceux qui ont lutté pour la conquête du pouvoir.
    J’ai envie de dire :

    Prêt pour la Révolution ! La lutte continue !
    Pour balayer tout ce monde, mouvanciers et opposants. Ils ne comprennent rien.

  8. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Le sultan aziz.ministre de l industrie..
    La foudre ministre de l élevage.
    Ollah Omar ministre du commerce
    Voici quelques membres..du contre gouvernement de l opposition des démocrates

    1. Avatar de Napoléon
      Napoléon

      On nous dit qu’ il n’y a pas des sachants connaisseurs expérimentés comme personnels ressources sur lesquels l’on peut s’appuyer dans les ministères. Et que cela nécessite souvent d’avoir recours à d’autres techniciens experts dans des domaines spécifiques. Ces derniers sont pourtant des gens qui ne font pas partie de ceux qui ont lutté pour la conquête du pouvoir. Raison pour laquelle la proposition du collège de ministres conseillers qui seront désignés par les parties politiques.
      Cette histoire, ne ressemble -t-elle pas à un déjà-vu au Bénin ? La construction d’un nouveau bâtiment de l’assemblée, ou chaque député, chaque partie politique a obtenu le marché pour nommer un maçon, un architecte, un plombier, un technicien etc. Le résultat, les Béninois le connaissent. Ce bâtiment a englouti tant des milliards mais est demeuré inachevé et a présenté tant de failles et de légèretés de construction pour finalement être jugé inopérable, abandonné et rasé. Les 13 Milliards qui y étaient investis n’ont finalement servi à rien.

    2. Avatar de Napoléon
      Napoléon

      @Aziz, et moi ?

      1. Avatar de Aziz le sultan
        Aziz le sultan

        T inquiète…
        Napo ministre des affaires étrangères et de la coopération

        1. Avatar de Napoléon
          Napoléon

          @ Eh bien! Aziz, j’aurais préféré celui de l’Économie et des Finances.

          1. Avatar de Aziz le sultan
            Aziz le sultan

            Tu veux.. là où il y a du blé..hein..
            C est suspect.. napo

  9. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    Ministres conseillers pour conseiller quoi ?? Je ne sais pas .À moins qu’il s’agisse de cadres techniques experts apolitiques venant de divers secteurs. Je persiste et signe que c’est juste la limitation des prérogatives sectorielles des ministres déjà en place. Une véritable pagaille qui s’annonce avec nos super ministres en gestation et une forte incidence en salaire pour les finances publiques de notre pays.
    Ce que je crois .
    Je reconnais que c’est une approche Anglo-saxonne de gouvernance ou l’opposition a également un cabinet fantôme avec des ministres .
    Vivement un cabinet fantôme pour les bavards dits Les Démocrates. De toute les façons ; il n’y a aucun cadres compétents dans le lot.
    Que des marmailleurs.
    Ni opposant ni mouvancier
    Le Plombier universitaire

    1. Avatar de Joeleplombier
      Joeleplombier

      J’attends impatiemment Mercredi prochain le nom des récipiendaires.
      Bon vent à eux.
      Le Plombier universitaire

      1. Avatar de Joshua
        Joshua

        Peine perdue. Tous les 12 sont des yovo, vrais venus d’Europe. Pas des yovo 50% comme zlionel Zinsou, mais des yovo s comme le directeur du port autonome de Cotonou. Heureux de vous savoir encore sur ce forum où votre contribution n’est pas des moindres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *