Apple met fin à un projet très attendu

Apple ne s’y risquera finalement pas. En effet, la marque à la pomme a confirmé l’arrêt immédiat de son projet Titan, le nom donné au projet de développement d’un véhicule électrique (l’Apple Car). Un projet dont les prémices ont été annoncées il y a dix ans environ et qui, depuis, ne cesse de faire jaser.

Mais face aux difficultés rencontrées et à l’avance des grands noms du secteur sur la firme de Cupertino, Mark Gunman journaliste spécialisé dans la tech’ a confirmé que les décideurs d’Apple ont préféré dire stop. Ainsi, les 2.000 personnes engagées dans ce projet d’envergure ont appris avec surprise, au cours de ce mois de février, qu’elles ne pourraient pas continuer à travailler sur le développement de l’Apple Car.

Publicité

Apple annonce l’arrêt de son Apple Car

Depuis 2014, date à laquelle le projet a été annoncé, de nombreuses personnes ont fantasmé sur l’arrivée d’une voiture totalement autonome. Un partenariat a aussi été évoqué le temps de quelques mois avec Volkswagen, mais Apple aurait finalement pris la décision de revenir à un modèle plus classique, avec volant. Un projet bien loin de ce qui était envisagé à l’origine, donc.

Si des prototypes fonctionnels ont déjà vu le jour, les géants du secteur comme Tesla, Sony, Xpeng ou encore Xiaomi et Huawei ont pris beaucoup trop d’avance. Quid du futur pour Apple et l’automobile ? Pour le moment, tout semble indiquer qu’il n’y aura jamais d’Apple Car. Pour autant, la marque pourrait continuer à vivre au sein de nos habitacles, à travers son CarPlay, son système intelligent de GPS, d’appel, de musique et de gestion, que vous pouvez utiliser depuis votre tableau de bord.

2.000 personnes en attente d’un avenir

Quid des 2.000 personnes engagées dans ce projet, qu’est-ce qu’elles vont bien pouvoir faire ? Selon certaines infirmations, certaines d’entre elles pourraient bien grouper les rangs des équipes qui sont actuellement en charge du développement d’outils dopés à l’intelligence artificielle générative. Pour le reste, nul ne sait ce qu’il va se passer (nouveau projet, licenciement, réaffectations…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité