,

Bénin : Les épouses de certains détenus supplient Talon

Par une correspondance adressée ce jeudi 22 février au président béninois Patrice Talon, les épouses des personnes mises aux arrêts lors des manifestations politiques de 2021 ont demandé la libération de ces dernières. La correspondance dont l’objet est « Demande de relaxe de nos époux selon l’engagement de Patrice Talon » a été signé par le Collectif de détenus de 2021.

Ces compagnes de détenus ont rappelé que leurs époux étaient en détention depuis trois ans environs. Ce fut l’occasion pour les responsables de cette correspondance de décrire tout ce qu’elles vivent à cause de l’absence de leurs époux. « Abandonnées à notre sort sans aucun soutien, nous avons à nos charges des enfants à éduquer, à soigner, à entretenir, à scolariser, à nourrir, mais avec quoi alors que déjà à deux, ce n’était pas aisé », ont-elles indiqué dans leur déclaration. L’occasion a également été saisie pour rappeler les personnes incarcérées depuis ce temps n’ont jamais été présentées à un juge afin d’être jugés pour les crimes dont elles sont poursuivies.

Publicité

Elles ont rappelé les dernières déclarations qui ont été faites par l’actuel patron de la Marina lors de la rencontre qu’il a eue avec les leaders de la formation politique d’opposition Les Démocrates. « Les propos récents du Président de la République Patrice Talon quand il disait qu’il fallait libérer les jeunes qui n’ont pas à répondre de l’acte des responsables identifiés nous sont apparus comme un vent de soulagement de nos maux », martèle le document. Elles implorent ainsi la clémence du président Patrice Talon afin que les personnes mises en cause lors de ces événements soient libérées à la veille du carême musulman.

Rappelons que selon les informations qui avaient été rapportées sur ces personnes, elles sont poursuivies pour « appartenance à une organisation terroriste » et sont une centaine environ. Lors de la rencontre qui a eu lieu lundi 27 novembre 2023 entre le président Patrice et les responsables du parti d’opposition « Les Démocrates », le sort de ces jeunes avait été évoqué. L’actuel patron de la Marina avait demandé de mettre tout en œuvre pour leur libération. Il avait tout de même par cette occasion refusée la demande de libération des détenus Reckya Madougou et Joël Aïvo.

5 réponses

  1. Avatar de Dougoutigui
    Dougoutigui

    Vraiment Adjaratou Klébé , l’épouse numéro 3 , de Aziz, a bien fait d’aller plaider le cas de son mari. Elle pourra être plus valorisée que ses 5 coépouses

  2. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    Des familles en détresse ; la cause l’inconscience et l’irresponsabilité. Comment un père de famille peut-il se prêter à ce jeu de désobéissance civique et d’atteinte à l’intégrité des biens et des personnes, à la violence sur des personnes dépositaires de l’autorité publique ???
    Soit disant suivre bêtement les consignes de politiciens qui ont des enfants en Occident et à l’abri de besoins.
    Une vie gâchée pour une cause perdue.
    Vivement la liberté pour eux et que cela serve de leçons aux égarés sociaux qui s’illustrent constamment ici.
    Comment un pauvre peut-il être un opposant à un gouvernement ??? C’est en Afrique qu’il y a ce genre de phénomène.
    Cherchez l’erreur
    Le Plombier universitaire

    1. Avatar de Jacques
      Jacques

      Parfois quand je vous lis, je me demande si je lis Machiavel !

      1. Avatar de Aziz le sultan
        Aziz le sultan

        C est vous qui lisez ce gredin..de joeleplombier

        1. Avatar de Pr Hètondji Murphy
          Pr Hètondji Murphy

          Toi t’es un gros CRETIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité