,

Bénin : Talon dissout l’ABERME et nomme un liquidateur

Le gouvernement du président Patrice Talon a acté la dissolution de l’Agence béninoise d’électrification rurale et de maitrise d’énergie (Aberme). C’est en conformité du décret n°2023-613 du 29 novembre 2023 portant dissolution de l’Agence béninoise d’électrification rurale et de maitrise d’énergie et nomination de son liquidateur pris en conseil des ministres.

La cérémonie de passation de charge a même eu lieu discrètement entre le directeur général de la structure et le liquidateur le vendredi 12 janvier 2024, selon les informations rapportées par le magazine d’information Echos Energie Renouvelable. Ellen Tognisso Adjahi est le liquidateur de cette agence. Expert-comptable, elle a désormais comme lourde tâche de produire dans un délai de 6 mois, «… un rapport de clôture de la liquidation au comité interministériel de supervision de la liquidation », indique l’arrêté conjointement signé par le président Patrice Talon et les ministres Romuald Wadagni de l’économie et des finances et Samou Séidou Adami de l’énergie, de l’eau et des mines.

Publicité

Même si les raisons de la dissolution de l’Aberme ne sont pas évoquées, il convient de préciser tout de même que les activités et le patrimoine de l’agence sont confiés à la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), à l’Agence de contrôle des installations électriques intérieures (Controlec) et à la Direction de la planification énergétique, de l’électrification rurale et de la réglementation (DPEER). Cette décision prise en conseil des ministres abroge les dispositions du décret n⁰2020 du 28 novembre 2020 portant statut de l’Agence ainsi que toutes autres dispositions antérieures.

Notons que l’ABERME avait pour mission de mettre en œuvre la politique de l’Etat dans les domaines de l’électrification rurale et de la maîtrise d’énergie. Sous tutelle du ministère de l’énergie, de l’eau et des mines, elle a été créée par décret n°2009-150 du 30 avril 2009. Depuis sa création elle s’est employée au quotidien à l’amélioration et à la promotion de l’électrification dans les zones rurales, avec un accompagnement des acteurs du secteur du renouvelable dans l’acquisition et la certification des matériels. Elle a œuvré et a travaillé pour l’électrification rurale sur toute l’étendue du territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *