Biden qualifie Poutine de « fils de pute », réaction immédiate

Les tensions entre Joe Biden et Vladimir Poutine ne sont pas nouvelles et ont évolué au fil des années, marquées par une série de déclarations et d’accusations mutuelles. Pour rappel, Biden avait déjà qualifié Poutine de termes tels que « tueur » et « criminel de guerre », des déclarations qui avaient suscité de vives réactions de la part du Kremlin. Ces échanges verbaux s’inscrivent dans un contexte de relations déjà tendues, exacerbées par des enjeux géopolitiques majeurs comme l’offensive russe en Ukraine en 2022 et les différends sur la scène internationale.

Ces incidents reflètent non seulement les tensions diplomatiques entre les États-Unis et la Russie mais aussi la manière directe et sans détour de Biden de s’adresser aux figures controversées sur la scène mondiale, ce qui ajoute une couche supplémentaire de complexité aux relations internationales.

Publicité

Nouvelle escalade verbale

Au cœur des tensions internationales, Joe Biden, le président américain, a franchi un nouveau seuil dans sa rhétorique contre Vladimir Poutine, le président russe, en le qualifiant de « fils de pute cinglé » lors d’un discours à San Francisco. Ces propos ont été tenus devant un cercle restreint de donateurs du Parti démocrate et d’un groupe de journalistes. Le choix des mots par Biden, qui a utilisé l’acronyme « SOB » pour « son of a bitch », une expression vulgarisée pouvant être traduite par « salopard » ou « fils de pute », marque une escalade notable dans le langage diplomatique habituellement plus mesuré.

Le Kremlin n’a pas tardé à réagir à ces déclarations, les qualifiant de « honteuses » pour les États-Unis. Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, a souligné l’indignité de tels propos venant du président d’une nation de premier plan, tout en insistant sur le fait que de telles remarques ne sauraient affecter le président Poutine. Ces incidents révèlent la tension croissante entre les deux dirigeants, exacerbée par la situation géopolitique actuelle et les enjeux sécuritaires mondiaux.

La réaction du Kremlin à ces propos montre une fois de plus la profondeur des divergences entre les États-Unis et la Russie. Peskov a notamment critiqué le style de communication de Biden, le comparant à celui d’un « cow-boy hollywoodien », et a remis en question la possibilité pour Biden de maintenir une telle posture.

Cet incident intervient également dans un contexte où Biden a critiqué l’ancien président Donald Trump pour sa gestion des affaires internationales, notamment en lien avec la Russie. Biden promet des sanctions « majeures » contre la Russie, soulignant la gravité avec laquelle il aborde les tensions actuelles. Cette situation met en lumière les défis diplomatiques et les stratégies divergentes des administrations américaines successives face à la Russie et à ses dirigeants.

Publicité

10 réponses

  1. Avatar de Abdelhamid Hamid
    Abdelhamid Hamid

    T’as raison mon ami c’est des bouseux qui veulent jouer les « hommes » du monde des cowboys dictateurs qui n’arrivent même pas à diriger leurs foyers on leurs confie un état voyou à gérer sous une apparence de protecteur de l’humanité se cache le diable belzébuth

  2. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Décidément ce vieux sénile perd complètement la tête dixit Dr Doss

  3. Avatar de Paul Ahéhénou
    Paul Ahéhénou

    Biden, des propos d’un sénile fatigué… Si Poutine est un assassin, que dire de Netanyahu et de ceux qui le soutiennent dans le massacre jamais commis contre la population de Gaza ???

  4. Avatar de chennoufilaid@gmail.com
    chennoufilaid@gmail.com

    Biden est frustré par les exploits militaires russes en Ukraine. Il attendait l’effondrement de l’économie russe en vain!

  5. Avatar de Deschamps Matoto
    Deschamps Matoto

    VIVE MACKY SALL dont le départ est pour Avril! Il vient de l’affirmer à l’instant!
    Voilà un DEMOCRATE
    Merci MACKY SALL le PROPRE!

    1. Avatar de Senghorine FALL
      Senghorine FALL

      Le 2 Avril, il se casse, c’est mieux, bon débarras , va dans le maquis

  6. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    Vivement qu’il passe la main en Janvier 2025 après le KO en Novembre prochain de Donald Trump.
    Biden n’a plus toute sa tête . Mais qui gouverne les USA ???
    Posez-vous la question.
    Le Plombier universitaire

    1. Avatar de Beau
      Beau

      Ko vous allez rêver Biden restera toujours là

  7. Avatar de L'idiotducoin
    L’idiotducoin

    Quand on a tout essayé contre un homme et qu’on ne parvienne pas à ses fins, c’est finalement dans ces genres de langages orduriers qu’on tombe.
    Cet arrière-arrière- grand-père fait la honte non seulement de ses descendants, mais de toute la population de son pays.
    Poutine révèle l’image et la noirceur de ces donneurs de leçons de démocratie et de droits de l’homme qui manipulent le monde depuis des décennies.
    Tout a une fin…et nous allons vers la fin de leur hégémonie

    1. Avatar de Sombrero
      Sombrero

      Le hamas a enfoncé le dernier clou de cette fin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité