Injure contre l’ex-ministre Aboubacar Yaya : un homme risque 3 mois de prison

Poursuivi pour harcèlement via Internet contre l’ex-ministre du travail et de la fonction publique et ex-maire de la commune de Parakou, Aboubacar Yaya un homme a été jugé par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme le jeudi 1er février 2024.

L’homme en question est poursuivi par l’ancien ministre de la fonction publique de l’ex président de la République du Bénin Thomas Boni Yayi, suite à des injures sur les réseaux sociaux, à travers un audio de 18 minutes. Dans son audio, cet homme a insulté Aboubacar Yaya et l’a accusé entre autres d’avoir en son temps, organisé des concours frauduleux. Il n’a pas épargné l’ancien président Boni Yayi de ses injures. Le plaignant ne se retrouve pas dans les accusations de son harceleur. Ainsi, il a fait recours à la justice. À la barre, le prévenu a reconnu les faits et a fait savoir qu’il a déjà présenté ses excuses à l’ancien ministre. Le plaignant a confirmé avoir reçues et acceptées les excuses publiques de son harceleur. Aboubakar Yaya a demandé à la Cour de relaxer son accusé. Cependant, le deuxième Substitut du Procureur a requis trois mois de prison avec sursis contre l’accusé. Le dossier a été renvoyé au 28 mars prochain.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *