Krépin Diatta fixé sur son sort après ses propos virulents contre la CAF

Annoncé comme l’immense favori de la CAN 2023, le Sénégal a été éliminé dès les 8es de finale de la grande messe du football africain. Les Lions de la Teranga se sont laissés submerger par une vaillante équipe de la Côte d’Ivoire. Après la défaite lors de la séance des tirs aux buts, les joueurs sénégalais n’ont pas cachés leur déception. Certains, à l’image de Sadio Mané et Gana Gueye ont fait un constat lucide de la défaite.

D’autres par contre ; ont vidé leur sac et ils n’ont pas fait dans le politiquement correct. C’est le cas de Krépin Diatta qui a laissé exprimer sa colère. Le joueur de l’AS Monaco est revenu sur des faits de jeu qui, selon lui, ont grandement pénalisé sa sélection. L’attaquant sénégalais a fustigé l’arbitrage en zone mixte. Il n’a pas mâché ses mots.

Publicité

Il a notamment lancé ceci à des officiels de la CAF : « Vous nous avez tués, vous êtes des corrompus. Gardez votre coupe d’Afrique ». Le champion d’Afrique 2021 n’a pas été tendre avec l’arbitre. Tu vas voir la VAR pour leur donner un pénalty, un gars (Ismaïla Sarr) qui prend le ballon 40 mètres et fait une chevauchée, rentre dans la surface, et tu ne veux pas aller regarder la VAR ? Je suis désolé, mais là, c’est abusé. » a affirmé le natif de Dakar. La réaction de la Confédération Africaine de Football (CAF) ne s’est pas fait attendre.

L’instance suprême du football continental a convoqué Krépin Diatta afin qu’il s’exprime sur les propos tenus après le match contre la Côte d’Ivoire. Selon des sources concordantes, le joueur de 24 ans sera entendu dans les jours à venir par les responsables de la CAF qui sont actuellement en Côte d’Ivoire. L’audition pourrait se dérouler en présentiel ou à distance pour Krépin Diatta. Que risque le Lion de la Teranga ? Pour le moment, rien ne filtre encore sur les possibles sanctions qui pourraient viser le Sénégalais. On en saura plus dans les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *