Les touristes russes déferlent dans ce pays

Alors que la Russie est actuellement en guerre contre l’Ukraine, la population russe est la cible de sanctions internationales. Il est, par exemple, impossible pour des millions de personnes de se déplacer. Résultat, ne pouvant profiter de leurs vacances à l’international, de plus en plus de personnes se tournent… Vers la Corée du Nord.

En effet, le leader nord-coréen Kim Jong-Un a décidé d’ouvrir son pays à une centaine de personnes pour que ces derniers puissent pleinement profiter de leurs jours de vacances. Ainsi, entre le 9 et le 13 février, une centaine de Russes aurait été admis en Corée du Nord, pour y faire un peu de ski. Un séjour organisé et surveillé, au cours duquel les voyageurs russes ont aussi pu découvrir :

Publicité
  • Le square Kim Il-Sung, qui rend hommage au grand-père de Kim Jong-Un et fondateur de la nation nord-coréenne,
  • Un spectre musical mené par de jeunes chanteurs locaux.

Les visiteurs ont aussi été emmenés dans des endroits très peu fréquentés par les locaux, de l’aveu même de touristes russes, pour qui la sensation que tout ce qui leur est montré fait partie d’une pièce de théâtre, n’a jamais disparu. Ainsi, les personnes présentes ont, durant les 4 jours de leur voyage, eu très peu de contact avec les populations locales (pour ne pas dire aucun).

La Corée du Nord s’ouvre davantage à la Russie

En outre, ces derniers n’ont pas eu le droit de sortir de leur hôtel sans être accompagnés par leur guide et ne pouvaient régler leurs éventuels achats qu’en Yuan (monnaie chinoise) ou en Dollar américain. Le rouble était proscrit, notamment parce que sa valeur est de plus en plus faible face aux monnaies citées ci-dessus. Une manière de préserver l’économie nationale face à la chute de certaines valeurs.

Un rapprochement opéré depuis le début de la guerre en Ukraine

L’expérience a toutefois été perçue comme une réussite, que ce soit du côté russe ou nord-coréen, et pourrait être amenée à se répéter dans les mois voire les années à venir. Une ouverture qui tend à démontrer que les deux nations se rapprochent de plus en plus, Pyongyang s’étant imposé comme étant l’un des soutiens politiques et militaires à Moscou, depuis que la guerre en Ukraine a débuté.

2 réponses

  1. Avatar de Jacques-
    Jacques-

    La Russie destination paradisiaque ! Mais alors pourquoi les populations africaines, la jeunesse voulant entreprendre des études universitaires ne sont jamais tentés vers une telle destination et c’est plutôt l’Occident avec pour corollaires les tristes images de naufrage… Je pense que @ le balai, vous devez vous investir dans l’épineuse mission de faire la promotion des valeurs culturelles de la Russie ( puisque c’est votre modèle) auprès des nations africaines. C’est mon humble conseil pour vous.

  2. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

     » les touristes russes déferlent dans ce pays » titre l’article , or que lit on une centaine de touristes russes sont reçus durant une période bien précise en Corée du Nord.
    Certes ce pays reste une inconnue à découvrir , mais la Russie possède un éventail très large de site à visiter . Le plus grand pays du monde présente une panoplie de lieux plus paradisiaques que ceux de l’Europe .
    Visiter Saint Petersburg , visiter Sotchi, visiter la Carelie, visiter le lac Baikal, visiter tout l’Oural , traverser la Russie par le Transsiberien , une panoplie de régions où le russe sentira cette fierté d’appartenir à la Russie.
    Mais la Corée du Nord reste une curiosité à voir .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité