Maghreb: ce milliardaire a perdu plus de la moitié de sa fortune en 2 ans

Un bouleversement majeur secoue le paysage économique du Maghreb avec la chute spectaculaire de la fortune d’un magnat de l’agroalimentaire et de la boisson. Issad Rebrab, autrefois l’homme le plus riche d’Algérie, a vu sa richesse diminuer de plus de la moitié en seulement deux ans, passant de 5,1 milliards de dollars en 2021 à 2,5 milliards actuellement. Cette dégringolade fulgurante place Rebrab dans une position bien différente de celle qu’il occupait il y a quelques années, alors qu’il se trouvait au sommet du classement des milliardaires africains.

Une descente aux enfers dans le classement des milliardaires africains

Le classement Forbes des milliardaires africains révèle l’ampleur de la chute d’Issad Rebrab. Autrefois classé parmi les premiers, il a glissé jusqu’à la 11e place en Afrique en février 2024, une descente vertigineuse qui contraste avec sa position antérieure au 5e rang africain. Cette rétrogradation symbolise les difficultés auxquelles est confronté Rebrab, aggravées par ses déboires judiciaires et les conséquences de ses affaires de corruption.

Publicité

Condamnation judiciaire et répercussions sur les activités commerciales

La déchéance financière de Rebrab est étroitement liée à ses ennuis judiciaires. En mai 2023, un tribunal lui a interdit toute activité commerciale et toute forme de direction au sein de son groupe, Cevital, suite à des accusations de corruption. Cette condamnation fait écho à une tendance plus large en Algérie, où le président Abdelmadjid Tebboune s’attaque à la corruption et à l’enrichissement illicite des élites économiques.

Une succession controversée et des défis à relever

Face à ces revers, Issad Rebrab a dû céder les rênes de son empire à son fils Malik en juillet 2022. Bien que cette succession représente un renouveau pour Cevital, elle suscite également des interrogations quant à la capacité du fils à maintenir le succès de l’entreprise. Les observateurs s’interrogent sur la capacité de Malik à faire face aux défis internes et externes, notamment dans un contexte économique incertain.

Perspectives d’avenir pour le groupe Cevital et Malik Rebrab

Malgré les difficultés, Malik Rebrab hérite d’un empire puissant, avec des actifs tels que l’une des raffineries de sucre les plus productives au monde et des entreprises européennes prestigieuses comme Brandt et Alas Iberia. Cette position solide offre à Malik les moyens nécessaires pour réaliser ses ambitions, mais il devra faire face à une série de défis pour maintenir la prospérité du groupe Cevital dans un environnement économique complexe et en mutation. La dégringolade financière d’Issad Rebrab ne se limite pas à sa personne, elle a des répercussions économiques et politiques importantes en Algérie et au Maghreb.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *