,

Projet Pipeline d’exportations Niger-Bénin : un plan d’urgence élaboré

Le mercredi 21 février dernier à Cotonou, l’Agence béninoise pour l’Environnement (Abe) a réuni les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet Pipeline Niger-Bénin, pour la validation du Plan d’urgence en cas de déversement d’hydrocarbure pour le terminal de Sèmè au Bénin. L’objectif de ce document élaboré par les partenaires chinois est de prévenir et gérer d’éventuels déversements accidentels d’hydrocarbure.

Le projet Pipeline export Niger-Bénin vise à favoriser l’exportation du pétrole brut du Niger vers le marché international via le Bénin, par la station terminale et d’exportation de la commune de Sèmè-Kpodji. Pour la mise en œuvre sous peu de ce projet, l’entreprise chinoise en charge a soumis au ministère du cadre de vie et des transports, chargé du développement durable, un plan d’urgence en cas de déversement d’hydrocarbures dans les eaux du Bénin. « Il s’agit bien d’un projet à haut danger qui nécessite de sérieuses mesures de précaution, d’où l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’urgence », a indiqué François Corneille Kedowide, directeur général de l’Agence béninoise pour l’Environnement.

Publicité

Ce document qui comporte entre autres, l’analyse des risques de déversement d’hydrocarbure et des mesures préventives, la présentation de l’équipement d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbure, le système d’organisation et de soutien en cas de déversement, le traitement des déversements, le fonctionnement de l’équipement principal à utiliser et des mesures post-déversement a été soumis au ministère du cadre de vie, conformément à la loi n°98-030 du 12 février 1999 portant Loi-cadre sur l’environnement en République du Bénin qui dispose en son article 104, que les plans d’urgence doivent être préalablement validés par le ministre en charge de l’Environnement après avis technique de l’Abe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité