,

Situation sociopolitique au Bénin : Boni Yayi chez Soglo

La décrispation de la situation socio-politique du Bénin préoccupe les anciens présidents Boni Yayi et Nicéphore Soglo. La question a été abordée par les deux anciens Chefs d’Etat ce mardi 20 février 2024 au domicile du président Soglo. L’objectif poursuivi par les deux hommes est de mettre tout en œuvre pour la préservation de la paix, de la cohésion sociale et de l’unité nationale. A l’issue de ce tête-à-tête Yayi-Soglo, plusieurs résolutions ont été prises dont l’adoption d’un agenda pour le maintien de la paix au Bénin.

Cette dynamique dans laquelle s’engagent les deux anciens Chefs d’Etat va donc se poursuivre pour une paix durable au Bénin, ont laissé entendre Boni Yayi et Nicéphore Soglo. Cette paix ne saurait être une réalité sans la libération des détenus dits politiques et le retour de certains citoyens qui ont fui leur parce qu’ayant maille à partir de la justice. Cette question tient véritablement à cœur Thomas Boni Yayi et Nicéphore Dieudonné Soglo. Cette rencontre entre le président du parti Les Démocrates et l’ancien président-maire intervient dans un contexte où la révision de la constitution et la modification du code électoral en vue des élections générales de 2026 font déchaîner les passions.

Publicité

Acteur politique, membre de la société civile et citoyen lambda, chacun y va selon son entendement. Il vous souviendra que cette polémique est née de l’injonction qui est faite à l’Assemblée nationale par la Cour constitutionnelle relativement à la relecture du code électoral. Pour les députés de la mouvance parlementaire, la relecture du code électoral ne peut se faire sans la modification de la loi fondamentale. Une proposition de loi portée par Assan Seïbou du BR a été introduite à l’Assemblée nationale à cet effet.

Le sujet est même inscrit à l’ordre du jour de la session extraordinaire qui se déroule actuellement au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo. La loi Assan Seïbou a-t-elle la chance d’aboutir ? Nul ne saurait répondre à cette question. Et pour cause, l’opposition rejette toute idée de révision de la constitution dans le contexte actuel. Mieux, le groupe parlementaire LD a introduit une proposition de loi portant modification du code électoral.

Le groupe parlementaire UP-R n’a pas voulu faire piètre figure dans cette affaire. Il a lui-aussi introduit une proposition de loi portant modification du code électoral. A rappeler aussi que la proposition de loi spéciale d’amnistie au profit de personnalités de l’opposition en exil portée par Les Démocrates a été purement et simplement rejetée le 3 janvier 2024 par la commission des lois de l’Assemblée nationale.

5 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Il va moucher chez Soglo à mon avis.

  2. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    Que Boni Yayi laisse le patriarche Soglo en paix .
    Ce dernier n’est plus dans les magouilles politiciennes. Il a tout ça derrière lui . Pourquoi veut-il encore l’associer à ses embrouilles de politique politicienne ???
    Pourquoi se revendique t-il encore le titre d’ancien président de la République alors qu’il dirige un club électoral avec un logo en feu 🔥 ???
    Se prépare t-il encore à se mettre en jogging pour defier les forces de l’ordre ???
    Je m’interroge
    Le Plombier universitaire

  3. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Depuis 2016..c est Kim..qui fait l agenda..le Tempo..de l actualité..
    Sur ce point..yayi le dribble..en créant l actualité
    Les démocrates..animent la vie politique…et les autres doivent suivre comme..Kim d ailleurs
    Bravo les démocrates

    1. Avatar de roméo abalo
      roméo abalo

      Tôt ou tard, la vérité va triompher et on saura qui protège réellement les intérêts du Bénin

      1. Avatar de ATCHAKPODJI
        ATCHAKPODJI

        Venez on va discuter gaiement et joyeusement à atchakpodji !
        Les affaires de Madiugou etc, c’ est une affaire entre garçons

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité