Un montant astronomique récupéré chez un hacker

Les autorités viennent de réaliser une saisie spectaculaire : elles ont réussi à mettre la main sur un véritable trésor numérique, composé de 50 000 Bitcoins, dormant sur les comptes d’un pirate informatique inactif depuis plusieurs années. Cette découverte représente une somme colossale, évaluée à près de 2 milliards d’euros au taux de change actuel. Ce cas illustre une fois de plus les défis auxquels les forces de l’ordre sont confrontées dans la lutte contre la cybercriminalité.

Dans le monde de la criminalité en ligne, les méthodes de paiement doivent être aussi discrètes que les activités elles-mêmes. Les virements bancaires ou les chèques sont trop facilement traçables, tandis que l’argent liquide pose également des problèmes logistiques, surtout pour les transactions impliquant des biens ou des services numériques. C’est dans ce contexte que le Bitcoin, cette cryptomonnaie née en 2008, a émergé comme une solution de choix pour les cybercriminels. De nombreux sites pirates, tel que The Pirate Bay dès 2013, ont adopté cette monnaie virtuelle pour leurs transactions.

Publicité

Un exemple frappant de cette utilisation est celui de Movie2K, un acteur majeur du streaming illégal dans les pays germanophones. Connu pour son trafic massif en Allemagne, dépassant même celui d’Amazon ou de Twitter à son apogée, le site a brusquement cessé ses activités en 2013, laissant planer le mystère quant aux raisons de sa fermeture soudaine. Des années plus tard, des révélations ont émergé, mettant en lumière des démêlés judiciaires et des pratiques de blanchiment d’argent présumées.

Les autorités allemandes ont déjà effectué des saisies de Bitcoins associées à l’affaire Movie2K, confisquant environ 22 000 Bitcoins, d’une valeur de 25 millions d’euros à l’époque. Cependant, une partie du butin était encore enfouie, attendant d’être découverte. C’est ainsi qu’une enquête conjointe, impliquant trois institutions allemandes et des experts du FBI, a permis de retrouver et de saisir 50 000 Bitcoins supplémentaires. Cette saisie représente une valeur astronomique de près de 2 milliards d’euros au regard du taux de change actuel.

Il est intéressant de noter que les Bitcoins ont été récupérés après que le pirate présumé ait volontairement transféré les fonds vers des portefeuilles officiels fournis par la Police fédérale criminelle. Cette action soulève des questions sur l’utilisation future de ces avoirs, car aucune décision définitive n’a encore été prise à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *