,

Bénin : l’héritage de la Conférence des forces vives en chute libre selon Batoko

Aucune fierté pour ce qui se passe aujourd’hui au regard des acquis démocratiques de la Conférence des forces vives de la nation de février 1990. C’est du moins ce que pense Ousmane Batoko, ancien président de la Cour Suprême qui a été par ailleurs, le Rapporteur du comité d’organisation de la conférence. Il a fait cette observation mercredi dernier sur un média local.

« Personne ne peut se satisfaire de ce qui se passe aujourd’hui ».  C’est la déclaration de l’ancien président de la Cour Suprême Ousmane Batoko qui fustige le recule démocratique observé actuellement au Bénin. 34 ans après la Conférence de 1990 et en dépit des efforts faits par les régimes successifs, les acquis n’ont pas été sauvegardés par les principaux acteurs de la vie politique, selon Ousmane Batoko.

Publicité

Avec le régime de Patrice Talon, c’est encore plus flagrant. Les libertés se sont effritées, se désole le Rapporteur de la Conférence nationale. Il regrette également que des acteurs politiques parlent de liberté alors qu’au fond d’eux-mêmes, ils savent qu’ils posent des actes allant à l’encontre des libertés. Ousmane Batoko ne veut pour preuve que  le cas des prisonniers et exilés politiques d’aujourd’hui. En effet, l’argument selon lequel les exilés seraient en conflit avec la loi n’est qu’un faux alibi. « Nous savons tous pourquoi la plupart de ceux qui sont au dehors se sont exilés », déclare Ousmane Batoko pour qui, la situation actuelle des libertés au Bénin ne donne aucune fierté.

Rappelant les acquis essentiels de la Conférence, il indique que c’est la liberté dans tous les sens du terme à savoir la liberté de mouvement, la liberté d’expression, la liberté de presse, la liberté de pensée. Selon l’ancien président de la Cour Suprême, les Béninois avaient obtenu au lendemain de la Conférence, l’autorisation de critiquer les dirigeants en plus du multipartisme intégral et du libéralisme économique. Toute chose, aujourd’hui remise en cause par des réformes qui ne font que saccager les acquis démocratiques au Bénin jadis reconnu partout au monde pour son exemplarité en la matière

13 réponses

  1. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Son..n est pas dépourvu.d info..
    Ça c’est certain…
    Cependant..gardons nous de tout dévoiler des vies privées des gens.. même si ce sont des personnalités volontairement.’publiques
    La suite..

    1. Avatar de Aziz le sultan
      Aziz le sultan

      Un jour..j ai été pour une commission..chez Lolo chidiac.. près de l ancienne radio..a Cotonou.. qui par ailleurs est beau…
      C était en période en chaleur..
      J ai donc.vue sous la paillote..cette ex de az.. dévêtue..le corps..charcutee..grave
      La suite

      1. Avatar de Aziz le sultan
        Aziz le sultan

        Lire .mon beau père
        Lire en période de chaleur

        1. Avatar de Aziz le sultan
          Aziz le sultan

          En effet..la dame corrigeait des copies de ses élèves…sous la paillote
          Un corps lacéré…pas possible
          Jeune homme..que j étais.j ai pris peur..
          Il m a été..dit.. que c est le résultat de la brutalité..de az
          Autrement dit..elle a payé..cher ce mariage

          1. Avatar de Oumanie Babatoko
            Oumanie Babatoko

            Aziz tu mens . C’est incroyable!
            L’histoire est differente

  2. Avatar de Son
    Son

    Quelqu’un parlait de profito. C’en est. Beau-frère, de Ibrahim, un ancien ministre de l’intérieur sous le PRPB très reconnu pour sa brutalité dans la répression de la population. Ibrahim est le prénom musulman de ce ministre qui s’appelle Martin D Az. Il devrait se convertir à l’islam pour épouser la sœur aînée d’Ousmane. C’est ainsi que Martin est devenu musulman d’un jour. Son beau s’est sucré au biberon du PRPB sous sa protection.
    Ce qui différencie Batoko de Ali Houdou, c’est que ce dernier a des convictions idéologiques. Il a été constant dans son engagement aux côtés de son leader marxiste, Mathieu Kerekou.
    La condescendance d’Ousman envers la population de Parakou lui a fait perdre la mairie de cette ville au profit de gbadamassi. Furieux, il traitera Gbada d’épiphénomène. Il a su faire toutes les gymnastique après la conférence nationale. Il a été peu vu sous Soglo mais réapparaît sous MK1 et MK2 , puis Yayi et Talon jusqu’à sa retraite. Amos Elegbe est le seul qui peut rivaliser avec batoko dans la métamorphose politique au Bénin. Beaucoup d’autres ont essayé avec peu de succès.

  3. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Toi là.. dès qu on se parle.tu viens.avec tes démonstrations..d illettré.. analphabète..qui du reste.. fait la honte de tout le Bénin
    Doss . il faut te cacher. »pour toujours
    Au cas contraire..je te ferai capturer..pour être interné

    1. Avatar de Dr Doss
      Dr Doss

      Sultan trou du cul encore une énième fois arrêtez de briller souvent par votre incompétence et inconsistance d’accord je ne fréquente point des énergumène comme vous espèce de trémousseur tralala number one de ce forum qui pense comme si nous sommes les mêmes choses Sultan aziza qui passe sa vie à répéter la traduction religieuse étrangère et qui reprend ma phrase complète espèce de mèsi kpawo intellectuelle flandopko vieux sénile ne connaissant rien en géopolitique dixit Dr Doss

  4. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Pardon….pour ajavon..rekia et aivo ???
    Tu es convaincu..qu ils sont coupables d un délit.. avéré.. établi ???
    C est le machiavélisme…qui rattrapera..Kim..
    Essais de suivre le procès Dadis .et tu comprendras..que seul..dieu est grand

    1. Avatar de Aziz le sultan
      Aziz le sultan

      Avec ton petit cerveau.de super mytho..il est difficile d avoir le discernement
      Pauvre type..

  5. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    Quand on quitte la table ; on trouve toujours quelque chose à dire . Ousmane Batoko ferait mieux de se taire . Nous le connaissons depuis le temps du PRPB . Ce n’est pas à lui de donner aujourd’hui les leçons de démocratie dans ce pays. Il critique la politique du gouvernement actuel alors que c’est ce même gouvernement qui l’a maintenu à la tête de la cour suprême. On me dira qu’en ce moment il avait le droit de réserve. Certes ; mais balayons d’abord devant notre porte.
    J’hallucine quand il affirme qu’on connaît la raison de l’exil de certains de nos compatriotes. Parce qu’ils sont tous des exilés politiques ??? Qu’il nous parle uniquement du cas Komi et on avisera .
    La malhonnêteté intellectuelle est l’apanage de nos politiciens.
    Malheureusement.
    Le Plombier universitaire

    1. Avatar de Joeleplombier
      Joeleplombier

      Concentrons nos efforts sur Ajavon Sébastien , Reckya Madougou et le professeur Joel Aivo pour le pardon par la grâce présidentielle ou une loi d’amnistie. Pour le reste ; laissons la justice faire son travail.
      Qu’on arrête cette chanson de recul démocratique. Dans tous pays ; il y a les contraintes de la loi qui régissent la vie sociale. C’est ça l’Etat-Nation .
      Le Plombier universitaire

      1. Avatar de Dr Doss
        Dr Doss

        Vous encore une énième fois, soyez objectif et non subjectif dans la vie notre patriarche Batoko Ousmane à parfaitement raison sa pensée analytique de la situation est limpide comme l’eau de la roche d’accord. Mais pourquoi vous aimez briller souvent si temps par votre incompétence et inconsistance comme ça vous ne voyez pas que notre cité le Bénin dérives dans la dictature avec ce régime ruptucoin pauvre à vous dixit Dr Doss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité