Deux pilotes s’endorment en plein vol, l’avion frôle la catastrophe

Dans l’univers de l’aviation, où les incidents sont plus courants qu’on ne le pense, certaines situations sortent du lot et retiennent particulièrement l’attention. Ces événements singuliers, souvent marqués par des circonstances exceptionnelles, mettent en lumière des enjeux cruciaux liés à la sécurité et au bien-être des équipages et des passagers. Un exemple récent, captivant de par son caractère inhabituel, concerne un vol de la compagnie Batik Air en Indonésie. Ce cas particulier illustre de manière frappante les défis auxquels le secteur aérien est confronté, dans un contexte où la sécurité des vols doit rester la priorité absolue.

C’est un incident qui s’est déroulé le 25 janvier 2024 et rapporté récemment par la presse du pays. Un avion de la compagnie Batik Air a été au cœur d’une situation pour le moins inhabituelle. Alors que l’Airbus A320 effectuait un trajet de Sulawesi à Jakarta, la capitale de l’Indonésie, les deux pilotes aux commandes ont succombé au sommeil, plongeant l’appareil et ses 153 passagers dans une position délicate.

Publicité

L’incident a débuté lorsque le commandant de bord a exprimé le besoin de prendre un court repos, laissant les commandes à son copilote. Toutefois, dans un tournant inattendu, le copilote s’est également assoupi, laissant l’avion sans surveillance. Ce moment de relâchement a duré près de 28 minutes, jusqu’à ce que le pilote se réveille, découvrant l’appareil hors de sa trajectoire prévue.

Avec une réactivité prompte, le pilote a réveillé son collègue et ils ont rapidement rectifié le cap de l’avion. Grâce à leur intervention, l’avion a pu atterrir en toute sécurité à Jakarta, sans aucun dommage pour les passagers ou l’équipage, qui comprenait également quatre hôtesses de l’air.

L’enquête menée par le Comité national indonésien de sécurité des transports (KNKT) a mis en lumière le manque de repos du pilote avant le vol, soulevant des questions sur les conditions de travail et les exigences de repos pour les équipages aériens. En réponse à cet incident, l’autorité de l’aviation civile indonésienne a exhorté les compagnies aériennes à renforcer les mesures de contrôle dans les cockpits et à veiller à ce que les pilotes bénéficient d’un repos adéquat avant de prendre les commandes.

Cet événement souligne l’importance cruciale du respect des réglementations en matière de repos et de vigilance dans l’aviation, particulièrement dans un pays comme l’Indonésie, où le transport aérien est essentiel pour connecter les nombreuses îles de cet archipel. Il rappelle également les défis permanents en matière de sécurité aérienne auxquels le secteur est confronté, dans un contexte de dépendance croissante au transport aérien pour les déplacements au sein de la région.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité