France : l’exécutif craint cette menace qui guette

Alors que la Russie a récemment été ciblée par un attentat ayant entraîné la mort d’au moins 138 personnes, plusieurs pays ont décidé de tirer la sonnette d’alarme. C’est notamment le cas de la France qui, à la suite d’un conseil exécutif un peu particulier, tenu en urgence à l’Élysée, a annoncé que le pays allait passer en “Urgence Attentat”.

Actuellement en visite en Guyane, pour 48 heures, Emmanuel Macron a accepté de répondre à quelques questions sur le sujet. Et si la France a décidé de relever son seuil d’alerte attente, c’est surtout par plusieurs tentatives d’attentat auraient été menées par la même branche de l’État Islamique qui serait responsable de ce qui a pu se passer du côté de Moscou.

Publicité

La France passe en « Urgence Attentat »

Cette annonce intervient dans un contexte international tendu, mais aussi et surtout, à quelques semaines seulement de la tenue des Jeux olympiques de Paris. Résultat, le niveau de sécurité a été revu à la hausse, avec des contrôles qui seront effectués de manière plus importante encore, notamment dans les transports en commun (train, tramway, métro et bus).

Les patrouilles seront également bien plus fréquentes, et ce, sur l’ensemble du territoire. À titre d’exemple, les autorités devront être beaucoup plus réactives lorsque des bagages seront abandonnés et des messages d’alerte seront joués de manière beaucoup plus régulière et fréquente aux personnes qui se trouvent dans les transports (particulièrement les transports en commun).

Plus de contrôles, pour plus de sécurité ?

Une situation qui n’est pas sans rappeler certaines des heures les plus sombres de la France qui a été ciblée à plusieurs reprises par des attentats terroristes. On se souvient notamment de l’attaque à Nice au camion-bélier (le 14 juillet 2016), à Charlie Hebdo (en 2015) ou encore aux attentes du Bataclan (également en 2015), qui ont fait plus d’une centaine de victimes.

Une réponse

  1. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    L’autruche , la tête dans le sable et la queue en l’air , c’est ce que Macron a décidé pour ligoter son pays . Pour faire avaler l’idée de terroristes islamistes qui ont frappé à Moscou , les serviteurs des maricanes s’engouffrent dans cette vassale histoire pour mettre la France en veilleuse.
    Trois minutes après l’attentat du Corcus, et avant tout resultat de l’enquête ,la maison blanche ponde un message : c’est un attentat de DAECH qui n’implique pas l’Ukraine. Brovo pour ce twitt qui fait que c’est l’Ukraine qui est derrière. Point.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité