France : victime de racisme, Aya Nakamura confortée par un classement

La musique en France réserve encore des surprises, comme le dévoile le récent rapport du Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP) publié le 12 mars. Ce document met en lumière les préférences musicales des Français, avec une attention particulière portée à la scène nationale. Parmi les révélations, l’album « Dnk » d’Aya Nakamura se distingue en occupant la 14ᵉ position dans le classement des albums les plus vendus en 2023, faisant d’elle la seule femme à figurer dans ce top 20 majoritairement dominé par le rap.

La présence d’Aya Nakamura dans ce classement est d’autant plus significative au vu des récentes controverses. La chanteuse, d’origine malienne, a été la cible de commentaires racistes, notamment liés à sa potentielle participation à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Ces attaques ne semblent toutefois pas entamer son influence dans l’industrie musicale française, ni son lien avec son public.

Publicité

Le succès d’Aya Nakamura s’inscrit dans un contexte où le rap français continue de dominer la scène musicale, comme le souligne le rapport du SNEP. En effet, les artistes rap occupent la majorité des places dans le classement des albums les plus vendus, à l’exception notable de quelques artistes tels que Florent Pagny, Vianney et les Enfoirés. Cette prédominance du rap confirme son statut de genre musical le plus écouté dans l’hexagone.

Parallèlement à son succès commercial, Aya Nakamura a réagi aux critiques avec esprit, remerciant ses fans pour leur soutien à travers les réseaux sociaux. En se comparant humoristiquement à Édith Piaf, elle adresse un message à ses détracteurs : leur opinion n’entache en rien son succès ni l’affection que lui porte son public. La réaction officielle à la polémique autour de sa participation aux JO reste en suspens, ni la chanteuse, ni les instances organisatrices n’ayant pris position à ce jour.

Ce silence n’enlève rien au succès d’Aya Nakamura, qui continue de briller sur la scène musicale française malgré les controverses. Ce classement, en reconnaissant la place d’Aya Nakamura dans le paysage musical français, offre un soutien symbolique face au racisme qu’elle a subi. Il souligne la capacité de la musique à transcender les barrières et à célébrer la diversité et le talent, indépendamment des origines ou des polémiques.

4 réponses

  1. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Dans un monde de gris , le soleil n’a pas sa place.

  2. Avatar de Bolingui
    Bolingui

    Pas de soucis pour Ayakamura. Elle est digne!

  3. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Garde toujours ta tête haute sur tes épaules, et ne paie aucune attention aux aigris, vaches maigres, même si elles sont grasses. Le racisme est une maladie qui ronge le cerveau et le coeur de ceux/celles qui le pratiquent.

    1. Avatar de The Atholantean
      The Atholantean

      Elle t’a entendu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité