Menace nucléaire de Poutine: la Chine s’en mêle et avertit

Les récentes déclarations du président russe, Vladimir Poutine, lors de son discours annuel à l’Assemblée fédérale, ont suscité des réactions vives à travers le monde. Affirmant un soutien inébranlable à l’égard des troupes russes déployées en Ukraine, Poutine a jeté une lumière crue sur la nature tendue du conflit en cours dans la région.

Toutefois, ces paroles ne sont pas restées sans réponse, notamment du côté de la Chine, qui a exprimé ses préoccupations face aux menaces nucléaires proférées par le dirigeant russe. Le ministère chinois des affaires étrangères a réagi ce vendredi aux propos de Vladimir Poutine, appelant à la retenue dans un contexte où les tensions internationales sont à leur comble.

Publicité

Une porte-parole du ministère a souligné qu’une guerre nucléaire ne pourrait engendrer de vainqueur et a rappelé la déclaration commune des cinq États dotés de l’arme nucléaire, datant de janvier 2022, qui mettait en garde contre les conséquences désastreuses d’un tel conflit. « Il n’y aura pas de gagnant dans une guerre nucléaire, la Chine appelle toutes les parties à faire preuve de retenue« , a déclaré Mao Ning, une porte-parole de la diplomatie chinoise

« La Chine a toujours soutenu que tous les Etats dotés de l’arme nucléaire devaient adhérer au concept de sécurité commune et maintenir l’équilibre stratégique et la stabilité mondiale. Nous appelons toutes les parties à maintenir la sérénité et la retenue et à construire une architecture de sécurité européenne équilibrée, efficace et durable par le dialogue et la consultation« , a conclu Mao. Alors que les États-Unis et d’autres pays occidentaux ont exprimé leur inquiétude quant à une escalade potentielle du conflit en Ukraine, la Chine appelle à la prudence et à la modération de toutes les parties impliquées.

Les commentaires de la Chine interviennent dans un contexte où les relations internationales sont soumises à de fortes pressions, avec des enjeux géopolitiques majeurs en jeu. Pendant que la Russie poursuit son engagement militaire en Ukraine, les appels à la désescalade et au dialogue se multiplient sur la scène internationale.

5 réponses

  1. Avatar de Anonyme
    Anonyme

    La chine ne fait rien pour calmer poutine car elle a peur de la russie…et poutine le sais que quand rien ne va pour lui il brandit le nucleaire…ses un fous entre les mains de toutes ses bombes nucleaire… il ne sera arretable que quand il sera tuer par un membre de son parti…en esperant que le prochain president russe sera pas aussi tordu que lui…

    1. Avatar de Anonyme
      Anonyme

      pendant se temp dincertitude.. esperont que le peuple russe va faire de quoi avec un president qui se moque d’eux en mettant leurs vie et la planete en danger

  2. Avatar de Mad
    Mad

    Tant que le vampire sont là on ne peut parler de paix ni coexistence pacifique et surtout la a coalition de 1885 a Berlin pour départager le sud global et suprématie sur les autre comme si ils sont des messie pour gouverner le monde
    On veut le multilatéralisme pour vivre égaux

  3. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Non seulement ils sont inconscients et insensibles, ils ont perdu la raison et se croient au-dessus de toute élévation, les dieux fous du monde nucléaire.

  4. Avatar de Pierre Pierro
    Pierre Pierro

    La planète agonise pendant que des fous nous dirigent inconscient et insensible alimentés par leur fantasmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité