Or en Afrique: ce pays de l’AES crée une société de raffinerie d’or de plusieurs milliards FCFA

Le Conseil des ministres du Burkina Faso, sous la présidence du Capitaine Ibrahim Traore, a annoncé une décision capitale pour l’économie du pays lors de sa session du mercredi 6 mars 2024 : la création de la société Marena Raffinerie d’Or au Burkina Faso (MARENA RAFFINOR – BF SA). Cette initiative vise à dynamiser le secteur de l’or, une ressource précieuse pour le pays, en lui apportant une valeur ajoutée significative.

Le ministère du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises a joué un rôle essentiel dans cette décision en adoptant un décret pour la création de cette société. Marena Raffinerie d’Or sera une société à économie mixte, avec un capital fixé à 10 millions FCFA, dont 51% sera détenu par l’État burkinabè et 49% par un partenaire stratégique, en l’occurrence Marina Gold Mali, comme l’a souligné le ministre en charge du Commerce, Serge Gnaniodem Poda.

Publicité

Cette création ne se limite pas à une simple formalité administrative. Elle représente un investissement majeur pour le Burkina Faso, avec une prévision de 3,5 milliards FCFA. Ce montant substantiel témoigne de l’engagement du gouvernement en faveur du développement économique et de la valorisation de ses ressources naturelles.

Les retombées économiques attendues sont tout aussi impressionnantes. Sur les cinq premières années d’activité, Marena Raffinerie d’Or devrait générer un chiffre d’affaires annuel moyen d’environ 7 milliards FCFA. Cette contribution financière significative aura un impact positif sur l’économie nationale, en renforçant les capacités financières du pays et en créant de nouvelles opportunités de croissance.

En plus de ses retombées économiques, la création de cette société répond également à des impératifs sociaux et sécuritaires. En effet, elle devrait permettre la création de plus de 70 emplois, offrant ainsi des opportunités de travail aux citoyens burkinabè. De plus, elle contribuera à lutter efficacement contre la fraude dans le secteur minier en mettant un terme à l’exportation de l’or brut. Cette mesure permettra non seulement de préserver les ressources du pays, mais aussi de renforcer la transparence et la légitimité de l’industrie minière.

5 réponses

  1. Avatar de Ekanmi
    Ekanmi

    Mauvaise nouvelle pour Jacques, Agavi, Agadjagadjagavi, Adjaka Ahannouto, ces personnes négatives qui agissent toujours dans le sens de nuire à autrui. Personnes douteuses et hypocrites, il faut prier pour ne jamais se retrouver à travailler avec ces viles individus, qui représentent le chiffre zéro du genre humain.

  2. Avatar de Diane Ayessa
    Diane Ayessa

    Vraiment prions beaucoup. Le Dieu qui a créé les cieux et la terre, que DIEU protège, préserve, garde, bénisse et prolonge les années des présidents de l’AES.que DIEU combatte pour eux

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    That’s the way to go men. C’est la voie à suivre, les gens.

  4. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Projet éminemment grandiose et encourageant , sauf que ces pays doivent se dessaisir du FCFA qui est le lien ombilical avec cette France coloniale.
    Couper ce lien pour grandir davantage.

  5. Avatar de Tchité
    Tchité

    L’Afrique aux Africains en Afrique. C’est un très bon exemple. Pourvu que les fruits tiennent les promesses des fleurs pour le profit de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité