Russie: cette vengeance que l’occident n’avait pas vu venir

En réponse à diverses actions de la Russie jugées hostiles sur la scène internationale, notamment la récente offensive en Ukraine, les nations occidentales ont imposé des sanctions sévères, incluant le gel d’importants avoirs financiers et la saisie de biens immobiliers russes à l’étranger. Ces mesures, visant à exercer une pression économique et politique sur Moscou, ont marqué un tournant dans les relations Est-Ouest et semblent avoir ouvert la boîte de pandore. Dans une réaction qui semble être une riposte calculée, la Russie a adopté une stratégie de représailles en retenant sur son sol plus de 400 avions de ligne, principalement des Boeing et Airbus, empêchant leur retour vers les bases occidentales.

Cette décision, émanant directement du Kremlin, s’inscrit dans le même contexte de tensions accrues et semble refléter une forme de vengeance pour les saisies opérées par les occidentaux mais aussi pour l’impossibilité d’avoir accès aux pièces de rechange des avions de ligne.

Publicité

Ces appareils, auparavant loués à des fins commerciales, se trouvent désormais au cœur d’un complexe imbroglio juridique et financier, les rendant inaccessibles pour leurs propriétaires légitimes. La valeur totale de ces avions est estimée à près de 10 milliards de dollars, engendrant une perte financière considérable pour les entreprises occidentales concernées. La situation a déclenché une bataille d’assureurs internationale, cherchant à déterminer qui, des compagnies d’assurance locales ou internationales, devrait indemniser les constructeurs et les sociétés de leasing pour leurs pertes.

Suite à l’offensive russe en Ukraine en février 2022, et face aux sanctions occidentales, les constructeurs aéronautiques ont été forcés de mettre fin aux contrats de location avec les compagnies aériennes russes. Toutefois, la plupart des avions n’ont pas pu être récupérés. Au lieu de cela, ils ont été réaffectés à des vols domestiques en Russie, augmentant d’autant les pertes pour les parties occidentales.

Les efforts d’Airbus, Boeing et des sociétés de leasing pour se faire indemniser sont entravés par les complexités assurantielles et les débats autour de la responsabilité. Les assurances des constructeurs sont réticentes à payer, arguant que les contrats d’assurance avaient été résiliés juste après l’invasion, avant que l’ampleur de la situation ne soit pleinement réalisée. De plus, certains assureurs estiment que l’implication indirecte des États-Unis et de l’Europe dans le conflit ukrainien, notamment par leur soutien militaire, pourrait exclure leur responsabilité.

La situation souligne l’escalade des tensions économiques entre l’Est et l’Ouest, avec des répercussions importantes sur le secteur aéronautique international. Alors que les démarches juridiques et financières se poursuivent, l’issue de cette confrontation reste incertaine, illustrant la complexité des relations internationales dans un monde de plus en plus interconnecté. Une chose est sûre, la stratégie de sanctions contre la Russie n’a pas porté les fruits escomptés: mettre fin à la guerre. Bien au contraire, elle semble avoir poussé la Russie dans ses retranchements.

Publicité

5 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    « Russie: cette vengeance que l’occident n’avait pas vu venir »
    Vengeance! je ne vois pas une, si ce n’est que sa force brutale sur l’Ukraine en raison de la stupidité mentale des Républicains au Congrès qui suivent le fou heureux Donald Trump comme leur berger venu ciel qui croient aux grands mensonges, et il risque de les faire tous noyer dans des eaux profondes.

  2. Avatar de Letrouduk
    Letrouduk

    Ça pue la naïveté ici…

  3. Avatar de Leduk
    Leduk

    Ça pue la propagande pro russe ici. La russie est a genou économiquement. C’était déjà un nain avant mais là c’est pire.

    1. Avatar de ADNM
      ADNM

      Nous ne pouvons rien faire pour vous, les matriciés, zombifiés, le cerveau grillé perfusé à LCI et BFMTV, continuez de croire aux mensonges des médias aux ordres occidentaux, les chiens de garde et continuez de dormir tranquillement à vous baigner dans l’illusion. Un jour, vous vous réveillerez sûrement et vous constaterez à quel point vous avez été berné, j’espère que le choc ne sera pas trop difficile et que vous serez accompagné pour le digérer.

      1. Avatar de ZOGANI Atchoulo
        ZOGANI Atchoulo

        kpakpato sans payé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité