Ukraine: des drones bientôt produits en quantité grâce à cette technologie

Dans un contexte où les enjeux géopolitiques s’intensifient et où les conflits prennent de nouvelles formes, une start-up américaine basée à San Diego, Firestorm Labs, se positionne au cœur de l’innovation technologique en matière de défense. Son ambition ? Révolutionner la production de drones militaires en utilisant l’impression 3D, avec un intérêt particulier porté sur le front ukrainien.

Firestorm Labs a su attirer l’attention en levant discrètement 12 millions de dollars, provenant notamment de géants de l’industrie de la défense tels que Lockheed Martin. Ces investissements stratégiques témoignent de la confiance accordée à cette jeune entreprise, qui a également décroché des contrats du Pentagone pour développer une usine de fabrication de drones de guerre, baptisée xCell. Cette usine, de la taille d’un conteneur d’expédition, est capable de produire des drones en moins d’une journée, offrant ainsi une réactivité sans précédent dans un contexte de conflit armé.

Publicité

L’histoire de Firestorm Labs est intimement liée à celle du conflit entre l’Ukraine et la Russie. Ian Muceus, ingénieur en défense et en impression 3D, s’est rendu à Kiev en février pour étudier la production en série des drones militaires. Fasciné par le rôle crucial de ces engins dans la défense du pays, cette expérience a inspiré la création de Firestorm Labs, soutenue par le Pentagone.

Alors que l’Ukraine se prépare à produire des dizaines de milliers de drones chaque mois, Firestorm Labs se positionne comme un acteur clé de cette transformation. Son projet phare, l’usine xCell, représente une avancée majeure dans la production de drones de guerre. Cette unité mobile peut être rapidement déployée sur les zones de conflit, produisant des drones spécifiques à une mission ou adaptant rapidement des systèmes plus anciens à de nouvelles opérations.

La technologie d’impression 3D développée par Firestorm Labs permet d’imprimer le châssis des drones, qui peut ensuite être équipé de systèmes préconfigurés, de moteurs et de charges utiles en un temps record. Cette flexibilité offre aux forces armées la possibilité d’apporter des modifications en quelques heures ou quelques jours, là où cela aurait pris plusieurs semaines auparavant.

Pour concrétiser ses ambitions, Firestorm Labs mobilise des fonds de capital-risque, ayant déjà réuni plus de 12 millions de dollars de financement. Ces investissements visent à accélérer la production de l’usine xCell et des drones Tempest et El Nino, conçus pour des missions diversifiées allant des opérations clandestines aux sorties plus discrètes.

Publicité

Cependant, malgré ces avancées, des questions subsistent quant à la capacité de Firestorm Labs à produire à grande échelle. Eveline Buchatskiy, associée directrice de la société de capital-risque D3 de Kiev, soulève des doutes quant à la compétitivité de la technologie d’impression 3D pour une production à grande échelle. Néanmoins, l’idée de décentraliser les installations de production pour réduire les risques liés aux frappes russes semble prometteuse.

2 réponses

  1. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    système de missiles hypersoniques Avangard de la Russie : En se dirigeant vers sa cible, l’Avangard manœuvre activement, s’écartant à la fois latéralement (jusqu’à plusieurs milliers de kilomètres) et en altitude. Son système de contrôle est même capable de modifier la désignation de la cible en vol. La vitesse hypersonique, la trajectoire imprévisible et la cible inconnue à l’avance rendent le planeur pratiquement impossible à intercepter par les systèmes de défense antiaérienne et antimissile.
    Un bref aperçu.

  2. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Un rêve qui ne deviendra pas réalité . Une start up ne peut en aucun cas faire face à une guerre d’une telle telle ampleur. La Russie est passé à une vitesse superieure telle qu’aucun pays de l’OTAN ne puisse contrer.
    Cette start up ne cherche qu’un financement pour se développer. Point.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité