Ukraine: la Chine avance ses pions pour éviter le pire

La guerre en Ukraine a débuté depuis maintenant, plus de deux ans. Et jusqu’alors, aucune porte de sortie ne semble avoir été trouvée. En effet, Kiev ne souhaite rien lâcher, tandis que Moscou a confirmé par la voix du président Poutine, que tout sera mis en œuvre pour atteindre les objectifs fixés à l’origine.

Si beaucoup de pays font des pieds et des mains pour qu’un accord de paix soit mis sur la table pour au moins être négocié, peu y parviennent. La Chine vient d’ailleurs d’ouvrir un nouveau round de négociations entre Moscou et Kiev, après plusieurs échecs. Li Hui, envoyé spécial chinois pour les affaires eurasiennes, s’est d’ailleurs rendu du côté de Moscou, pour échanger avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

Publicité

La Chine tente de rouvrir les négociations

Pour autant, la Russie a été très claire, affirmant que les exigences de l’Ukraine étaient trop importantes pour qu’un accord soit rapidement trouvé et, qu’à ce stade, aucune perspective de solution n’était envisagée. La Russie a profité de la venue d’un émissaire chinois pour pointer du doigt, le rôle de l’Occident dans cette guerre qui, à travers des échanges, des discussions et des livraisons d’armes, s’impliquait directement dans le conflit.

La guerre en Ukraine, qui aurait déjà fait plus de 100.000 morts (en ne prenant en compte que les soldats) semble partie pour s’éterniser. Même si la Russie semble avoir repris l’avantage du terrain, les avancées sont maigres et, à ce stade, la politique semble être la seule véritable façon de trouver une porte de sortie. C’est à ce titre que la Chine, ouvertement neutre dans ce conflit, tente d’agir.

Zelensky et Xi Jinping ont échangé

Xi Jinping, le président chinois, a d’ailleurs pris le temps d’appeler son homologue ukrainien, Volodymyr Zelenski, ce mercredi. Une discussion franche et significative, au cours de laquelle le chef du parti communiste chinois a affirmé que Pékin s’est toujours rangé du côté de la paix et qu’il était temps que tout le monde s’affaire à discuter et à négocier, afin qu’un accord soit rapidement trouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité