Un pilote ivre arrêté à la dernière minute, une catastrophe évitée de peu

Une catastrophe, évitée de justesse. En effet, au mois de juin dernier, un pilote d’avion qui devait effectuer une liaison entre Édimbourg, en Écosse, et New-York, aux États-Unis, a été arrêté juste avant de monter à bord. La raison ? Ce dernier était saoul, puisque testé positif à l’alcool. Il vient d’être condamné par la justice écossaise à une peine de 10 mois de prison, après qu’il a plaidé coupable.

Dans les faits, le capitaine Russell a subi un contrôle de routine par les autorités de l’aviation civile écossaise, alors qu’il s’apprêtait à monter à bord de son avion. Lors de la fouille, deux bouteilles de Jägermeister (une liqueur à base de plantes) ont été retrouvées dans son bagage à main. L’une des deux était encore fermée, tandis que l’autre était à moitié vide. Un contrôle d’alcoolémie a donc été mené.

Publicité

Deux bouteilles d’alcool retrouvé dans le sac du pilote

Et les résultats sont rapidement tombés. Le capitaine Russell avait 49mg d’alcool, dans 100ml de sang, soit quasiment le double de ce qui est légalement autorisé (20mg d’alcool pour 100ml de sang) par sa compagnie aérienne, Delta Airlines. Aujourd’hui soixantenaire, l’ancien pilote n’en était pas à son coup d’essai. En effet, ce dernier a déjà été arrêté et condamné à deux reprises pour conduite en état d’ivresse.

Alcoolique reconnu, ce dernier se trouve actuellement en convalescence. Au moment de se faire contrôler par l’aviation civile, le pilote venait tout juste replonger après 12 séances de programmes de spécifiquement dédié aux personnes dans sa situation et 277 jours sans boire une goutte d’alcool. Plaidant coupable, reconnaissant son geste, ce dernier a aussi fait part de tous ses remords, alors que les vies d’une centaine de personnes auraient pu être menacées.

Un homme malade, condamné à de la prison

C’est d’ailleurs l’argument utilisé par la justice qui a décidé de punir l’individu à une peine de 10 mois de prison. Selon la cour, les conséquences de ce geste irresponsable auraient pu être absolument dramatiques. Si l’avion avait pu décoller, personne ne sait comment le vol aurait pu se terminer, mais une chose est certaine, les obligations du pilote n’auraient, dans tous les cas, pas été respectées.

4 réponses

  1. Avatar de Tinubu Gbaraossin
    Tinubu Gbaraossin

    Mais Aziz va toujours SAOUL donner cours de physique à nos enfants au collège international de l’Esplanade de Strasbourg ou au collège privé Notre Dame de Strasbourg.
    Avant hier, il est arrivé dans le froid en tricot et un turban sur la tête et un pantalon bohoumba

    1. Avatar de Gorgui Fall
      Gorgui Fall

      Incroyable! pt de rires

  2. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    On vous l’a dit , ce monde occidental est  » piloté  » par des pervers .
    Heureusement que le contrôle a été à point , sinon une catastrophe pointe à l’horizon.

    1. Avatar de Koloneskhaï
      Koloneskhaï

      LE lac Baïkal est rempli de poissons infecté par les ions de bombes de Poutine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité