Afrique: ce pays du Maghreb s’impose comme un acteur économique majeur

Photo unsplash

L’Algérie, carrefour stratégique entre l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe, affirme son rôle économique et politique sur le continent africain. Avec des exportations atteignant la somme significative de 2,7 milliards de dollars vers le continent voisin, dont 650 millions de dollars hors hydrocarbures, l’Algérie s’impose comme un acteur majeur dans le panorama économique africain.

Cette annonce a été faite par le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, lors d’une conférence de presse conjointe à Alger, en présence de l’ancien président nigérian et président du Conseil consultatif de la Foire commerciale intra-africaine (IATF), M. Olusegun Obasanjo. Cet événement s’est déroulé à l’issue de la cérémonie de signature de la convention portant organisation par l’Algérie de la prochaine édition de l’IATF en 2025.

Publicité

L’attribution de l’organisation de cet événement d’ampleur à l’Algérie témoigne de sa position prépondérante sur la scène économique africaine. Le ministre Zitouni a souligné que cette désignation découle non seulement de la stabilité politique et économique du pays, mais également de son engagement historique envers le continent africain. En effet, l‘Algérie, longtemps reconnue pour son soutien aux mouvements de libération en Afrique, poursuit aujourd’hui son implication à travers des projets d’infrastructures et de développement économique, ainsi que par l’ouverture de banques et de foires dans plusieurs pays africains.

La prochaine édition de l’IATF, qui se tiendra à Alger du 4 au 10 septembre 2025, promet d’être un rendez-vous incontournable, tant sur le plan économique que politique. Avec des infrastructures modernes et une capacité d’accueil en constante expansion, notamment grâce au projet d’extension du Palais des expositions, l’Algérie est résolument prête à accueillir cet événement d’envergure.

L’intervention de M. Obasanjo a également souligné l’importance cruciale de ces initiatives pour renforcer les échanges commerciaux intra-africains. À l’heure où la pandémie a mis en lumière la nécessité de réduire la dépendance extérieure, l’accélération de l’intégration du continent dans les chaînes de valeur économiques mondiales apparaît comme une priorité. Dans ce contexte, la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) offre des opportunités considérables pour stimuler les échanges interafricains et consolider le potentiel économique du continent.

6 réponses

  1. Avatar de Bradharus Bellahcène
    Bradharus Bellahcène

    Vous n’êtes pas algérien monsieur.
    Vous êtes un imposteur et un menteur.
    Allez-y jouer avec les 3ayachas.
    Foutez nous la paix.

  2. Avatar de Ali benomar
    Ali benomar

    Des pénuries ? Tu vis où ?! , les prix ne sont pas stables certes mais je ne vois pas la file alors que j’habite dans Un quartier populaire et populeux. Mensonge

    1. Avatar de Bradharus Bellahcène
      Bradharus Bellahcène

      C’est un maroqui 3ayachi payé par les mkhazniyines.

  3. Avatar de Abdelghani
    Abdelghani

    C’est vraiment dommage que la presse croit et continue à croire tout ce que les officiels de notre pays l’Algérie disent!
    Notre pays est selon les mêmes orateurs, est le premiers partout même au plan de files d’attentes pour les bn produits de premières nécessités comme l’eau, le lait et la liste est longue

    1. Avatar de Africain
      Africain

      Les marocains essaient toujours de s’infiltrer pour colporter des mensonges et ternir l’image de l’Algérie. N’en déplaise aux « baiseurs de main » l’Algérie avance et les projets en cours hors hydrocarbures, une fois en exploitation rendront certains encore plus jaloux. l’Algérie défend toujours les intérêts de l’Afrique. l’Afrique appartient aux africains et non pas aux colons d’hier ou d’aujourd’hui suivez mon regard.

    2. Avatar de Yas
      Yas

      les sujets de mimi oublient les 15 marocaines mortes à cause d’une distribution de sacs de farine à ta place j’aurais le Maroc pays exportateur de drogue et prostitution la honte du continent africain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité