Afrique: la raffinerie du milliardaire Dangote a commencé ses premières livraisons

Dans une étape historique pour l’industrie énergétique nigériane, la raffinerie Dangote a récemment entamé la livraison de ses premières cargaisons de diesel et de Jet Fuel directement sur le marché local. Ce développement majeur, annoncé le 2 avril, marque un tournant significatif vers l’autonomisation énergétique du pays le plus peuplé d’Afrique.

Confirmant cette avancée majeure, le directeur du groupe Dangote, Devakumar Edwin, a souligné que des quantités substantielles de carburant sont désormais en cours d’évacuation vers les stations-services à travers le pays. Edwin a précisé que cette distribution s’effectue à la fois par voie maritime et routière, avec une demande croissante illustrée par des navires attendant pour charger du diesel et du Jet Fuel.

Publicité

Ce nouvel approvisionnement en carburant est accueilli avec enthousiasme par l’Association Indépendante des Marketers du Nigéria, le principal regroupement des distributeurs de carburant dans le pays. Cette association, qui contrôle environ 150 000 stations-services, a déjà établi un prix d’achat de 1 225 naira (environ 0,96 dollar) le litre de diesel avec la raffinerie de Dangote, selon des rapports.

Ce développement revêt une importance particulière dans un pays où jusqu’à présent, 90% du carburant consommé était importé, en raison d’un manque d’infrastructures de raffinage. La raffinerie Dangote, la plus grande d’Afrique avec une capacité de transformation de 650 000 barils par jour, est sur le point de révolutionner ce paradigme en répondant pleinement à la demande locale et même en envisageant l’exportation de ses produits vers les pays voisins.

Pour garantir un approvisionnement constant en matières premières, le gouvernement fédéral a instruit les producteurs locaux de pétrole brut de réserver 325 000 barils par jour pour cette raffinerie. Face à la fluctuation de la production nationale, Dangote a également opté pour l’importation de pétrole des États-Unis. De plus, ses capacités de raffinage polyvalentes lui permettent de traiter divers types de brut, offrant ainsi une flexibilité en matière d’approvisionnement.

5 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    1.Les pays Francophones devraient prendre exemple sur les Anglophones, et developper des ch.am.pions andogènes qui représentent l’Afrique sur le plan international.

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    1.Les pays Francophones devraient prendre exemple sur les Anglophones, et cultiver des ch.am.pions andogènes qui représentent l’Afrique sur le plan international.

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    Les pays Francophones devraient prendre exemple sur les Anglophones, et cultiver des champions locaux qui représentent l’Afrique sur ke plan global.

  4. Avatar de Tchité
    Tchité

    C’est mieux que l’argent issu des ressources Africaines reste dans les mains des Africains (Dangoté), que d’être dans la main de Total (français), Eni (italien), Texaco, Chevron(étasunien), BP(Anglais), etc.

  5. Avatar de Jacques
    Jacques

    Enfin un vrai investissement pour l,indépendance des pays africains producteurs de pétrole
    Du concret, pas les vociférations débiles de ces panafricons, le cul bien au chaud en Europe ou aux états unis
    Bravo à cet investisseur
    Bravo aux gouvernants nigérians qui ont permis ce développement
    Une vrzis leçon pour tous ces satrapes maffieux des autres pays africains qui détournent par milliards les fonds publics de leurs pays, pour entasser leurs magots dans des placards, au lieu de faire des investissements donnant au moins une indépendance énergétique
    Comment un pays exportateur de pétrole depuis des décennies, est il encore obligé d,acheter des carburants aujourd’hui,
    La seule justification, voler toujours et encore leur pays, et se cacher derrière l,Occident les méchants colons
    Voleurs, lâches, sanguinaires et incapables, ce sont il semblerait les vertus cardinales pour diriger ces pays

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité