Maghreb: comment l’économie de ce pays a été stimulée fin 2023

Les derniers chiffres économiques publiés par le Haut commissariat du Plan au Maroc révèlent une tendance encourageante pour l’économie nationale. En effet, l’arrêté des comptes nationaux du quatrième trimestre 2023 indique une amélioration significative de la croissance, s’élevant à 4,1%, comparativement à 0,7% enregistré durant la même période en 2022. Cette augmentation notable est principalement attribuée à la vigueur de la demande intérieure, selon les données communiquées.

La dynamique de la demande intérieure a joué un rôle crucial dans la réalisation de cette croissance économique, sur fond de stabilité de l’inflation et d’une augmentation des besoins de financement. En effet, le taux d’accroissement de la demande intérieure a atteint 8,1% au quatrième trimestre 2023, après avoir enregistré une baisse de 1,6% à la même période en 2022. Cette augmentation a fortement contribué à la croissance économique, représentant 9,4 points de pourcentage.

Publicité

Un des moteurs principaux de cette hausse de la demande intérieure a été l’investissement brut, englobant la formation brute de capital fixe, la variation des stocks et l’acquisition nette d’objets de valeurs. Ce dernier a connu une augmentation significative de son taux d’accroissement, passant de -4,1% au quatrième trimestre 2022 à 19,6% en 2023. Cette croissance a ainsi contribué positivement à l’expansion économique, générant une contribution de 6,6 points au lieu d’une contribution négative de 1,3 point observée précédemment.

Par ailleurs, les dépenses de consommation finale des ménages ont également affiché une augmentation notable, enregistrant une hausse de 3% par rapport à une baisse de 1,6% à la même période l’année précédente. Leur contribution à la croissance économique s’est élevée à 1,9 points, démontrant ainsi leur impact positif sur l’activité économique.

De même, la consommation finale des administrations publiques a suivi une tendance similaire, avec une augmentation de 4,6% par rapport à 2,6% en 2022. Cette croissance a contribué à hauteur de 0,9 point à la croissance économique globale, reflétant l’engagement continu du secteur public dans la stimulation de l’activité économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité