Les membres du Forum des Autorités de Régulation de l’Audiovisuel de l’Organisation de la Coopération Islamique (IBRAF), Compte tenu du motif principal de la fondation de l’Organisation de la Coopération Islamique qui est de défendre la cause de la Palestine et Jérusalem face à l’humanité entière,

Mettant l’accent sur notre engagement aux principes et objectifs inscrits dans la Charte de l’Organisation de la Coopération Islamique,

S’agissant des résolutions adoptées par le Sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique et du Conseil des Affaires Etrangères sur la Palestine et Jérusalem,

Se rappelant la Résolution 1/,11-INF sur le rôle des médias dans les pays membres de l’Organisation de la Coopération Islamique qui soutient la Cause de la Palestine et Jérusalem , adoptée par la 11è session de’ la Conférence Islamique des ministres de l’information le 21 Décembre 2016 à Jeddah,

Soulignant les résolutions adoptées par les Nations-Unies sur la Palestine et Jérusalem, en particulier la résolution 418 du .Conseil de Sécurité adoptée en 1980,

Affirmant l’importance de préserver le statut sacré et historique de Jérusalem et Haram al-Sharif du monde Musulman,

Insistant sur l’importance vitale de soutenir la nature multi-confessionnelle de Jérusalem, où les places saintes de trois grandes religions monothéistes cohabitent, ce qui est le résultat historique d’un sens aigu de tolérance inhérent à l’Islam, une religion qui prône l’harmonie sociale et une coexistence pacifique gravées dans son appel à la compassion et la modération,

Sachant que l’identité religieuse unique de Jérusalem et son inviolabilité, ses souffrances insupportables proviennent de ses violations,

Réaffirmant que protéger le caractère spécifique de Jérusalem est à l’origine de la création d’un sentiment raisonnable de justice et de compréhension mutuelle dans la région et au-delà, Invite les membres de l’IBRAF,

A agir pour la coopération et la coordination et défendre la cause de la Palestine et Jérusalem dans le domaine des medias et l’audio-visuel.

D’amener les Autorités de Régulation de l’Audio-visuel à veiller à ce que les services publics d’information sous leur autorité utilisent un langage audio-visuel sensible au moment de concevoir les programmes sur Jérusalem

De recommander aux services publics d’information (PSB en anglais) de publier les rapports, produire les programmes et documentaires sur Jérusalem, et continuer à suivre l’évolution de la cause Palestinienne. .

Inciter les services publics d’information à créer des espaces dans les médias afin de mettre en relief la grande importance de protéger le caractère multi-culturel et multi-religieux de Jérusalem en vue de maintenir la paix et la stabilité dans la région et le Monde entier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.