Alors que le leader nord-coréen vient d’annoncer la fin des essais nucléaires, Trump s’est félicité de cette nouvelle, assurant en outre n’avoir rien lâché au régime de Pyongyang. Alors que Donald Trump et Kim Jong Un sont sur le point de se rencontrer à l’occasion d’un sommet qui se veut d’ores et déjà historique, voilà que la Corée du Nord surprend une fois de plus son monde, en annonçant la fin de son programme nucléaire. Forcément, cela intrigue. Washington et le gouvernement américain ont-ils lâché du lest face à Pyongyang ?

La réponse est non. Enfin, selon le président américain qui assure n’avoir rien cédé et que Kim Jong-Un a accepté la dénucléarisation de son plein gré. Pas peu fière de lui et de son rôle joué dans cette histoire, Trump s’est félicité d’avoir agi – même si ce dernier a regretté que ce qu’il a fait, aurait dû être fait il y a longtemps.

Dans les faits, la Corée du Nord a effectivement annoncé la fin de sa quête du nucléaire, annonçant par la même occasion qu’elle cessait tout essai de missiles balistiques intercontinentaux. Le dirigeant nord-coréen a également assuré que le site d’essais nucléaires de Pungyye-ri (nord du pays) allait fermer ses portes après avoir pleinement rempli son rôle.

Bien entendu, la Corée du Nord, est connue pour ses décisions à la va vite et la prudence est de mise. La rencontre avec le voisin du sud puis avec les Etats-Unis devraient nous permettre d’en savoir un peu plus sur les intentions réelles du leader communiste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.