Des militaires burkinabè Photo : SIA KAMBOU / AFP

Le groupe djihadiste Etat Islamique dans le Grand Sahara (EIGS) a kidnappé le jeudi 12 avril 2018, un enseignant Burkinabé à Bouro, dans la commune de Nassoumbou. (nord du pays). Le groupe djihadiste Etat Islamique dans le Grand Sahara (EIGS) a kidnappé le jeudi 12 avril 2018, un enseignant Burkinabé  dans le nord du pays.Le porte-parole du mouvement djihadiste, un dénommé « Hammar » a contacté l’Agence France Presse pour revendiquer le rapt.

« Nous revendiquons l’enlèvement d’un maître d’école qui parlait français aux élèves » a déclaré le djihadiste qui  a également menacé  tous ceux qui transmettent le savoir dans  la langue de Molière. Pour lui, ils « seront combattus ».

Rappelons qu’Issouf Souabo a été enlevé dans la cour de son école par des hommes armés, le jeudi 12 avril 2018. Au cours de l’enlèvement, les assaillants ont tiré sur une fille de CM2 qui a succombé à ses blessures. Ce n’est pas la première fois que ce groupe djihadiste opère dans le nord du pays. Selon son porte-parole, l’EIGS a assassiné le maire de la commune de Koutougou. A l’en coire l’édile « travaillait avec l’armée du Burkina,pour les croisés ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.