« La commune de Bonou est sans autorité légale et légitime » selon Romain Bonou

« La commune de Bonou est sans autorité légale et légitime » selon Romain Bonou

Romain Bonou relève que malgré la vacance des pouvoirs communaux, Emmanuel Zoumènou continue d’agir en qualité de maire de la commune de Bonou. Un comportement que les jeunes coalisés jugent illégal et inacceptable

Bénin – Affaire PPEAII: Déclaration des organisations de la société civile

A la faveur d’un mouvement de protestation, les jeunes de la commune de Bonou réunis au sein des forces politiques coalisées Fcbe/And se sont insurgés contre la vacance du pouvoir dans toutes les administrations locales de la commune et qualifient d’anarchie politique les actes que pose le conseiller Emmanuel Zoumènou.

Ce dernier qui a été suspendu par le préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy conformément à l’arrêt rendu par la chambre administrative de la Cour suprême. Cette situation délétère observée dans la commune de Bonou, fait suite, a en croire le porte-parole des jeunes Romain Bonou, à la prise de l’arrêté portant convocation des membres du conseil communal de Bonou et considérant le respect de cet arrêté, vient de constater au même titre que ces pairs la vacance du pouvoir dans toutes les administrations locales de leur commune.

Par ailleurs, la situation la plus inadmissible selon Romain Bonou, est l’entretien et le renforcement du désordre public exécuté avec les moyens de la commune par le conseiller et ancien maire Emmanuel Zoumènou, suite au report de l’installation du conseil communal. Romain Bonou relève que malgré la vacance des pouvoirs communaux, Emmanuel Zoumènou continue d’agir en qualité de maire de la commune de Bonou. Un comportement que les jeunes coalisés jugent illégal et inacceptable.

Pour ces jeunes, la balle est dans le camp des autorités compétentes, qui devraient prendre leurs responsabilités et agir au plus vite pour un retour à la normale.

Commentaires

Commentaires du site 0