Avantages du rejet du projet constitutionnel: « Nous avons gagné la paix » dixit Valentin Djènontin

Avantages du rejet du projet constitutionnel: « Nous avons gagné la paix » dixit Valentin Djènontin

Valentin Djènontin: «J’ai voté contre le texte parce que je ne veux pas trahir le peuple béninois qui m’a élu »

Révision de la constitution: Le premier rapport adopté hier en commission

Quelques jours après le rejet du projet constitutionnel à l’assemblée nationale,  les raisons qui justifient ce vote ont fait l’objet de l’émission « éclairage » sur la chaîne de radio publique, de ce dimanche 9 avril. Invité pour présenter les avantages du vote de rejet du projet, l’honorable député Valentin Djènontin,  affirme  qu’en rejetant le texte « nous avons  gagné la paix ».

Qu’est-ce que le Bénin a gagné ou perdu dans le rejet du projet de modification de la constitution du 11 décembre 1990 ? C’est autour de cette question fondamentale que l’honorable Djènontin ayant voté contre, et son collègue Abdoulaye Gounou (pour), ont confronté hier leurs arguments sur l’émission éclairage de la radio nationale, et présenter chacun les motivations de son vote.

Justifiant son vote contre la recevabilité du projet de loi, l’Honorable Valentin Djènontin fait observer que le texte soumis à l’approbation de la représentation nationale  « est un recul  pour notre démocratie.». Car explique  t-il, « ce projet contient un cortège de dispositions liberticides, et n’est donc pas  recevable ».

«J’ai voté contre le texte parce que je ne veux pas trahir le peuple béninois qui m’a élu », déclare-t-il, ajoutant que « le peuple l’a mandaté et qu’il  doit agir pour l’intérêt du peuple ».

Il se dit sceptique sur la bonne fois de ses collègues à bien amender le texte à eux soumis pour la plénière. Sur la question de la possibilité d’amender le texte en plénière, l’honorable est resté méfiant car, à l’en croire, « les amendements ne vont pas prospérer.». Il explique que  « pour faire plaisir au chef de l’Etat, un bloc de députés voterait oui, et que le texte plein d’erreurs passerait.».

A la question du journaliste de savoir ce que le Bénin a gagné en rejetant ce projet, l’honorable répond : « nous avons gagné  la paix », car selon lui ce texte va remettre en cause la stabilité de notre pays

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Gagné la paix oui , et guéri de la mégalomanie l’es.croc de talon

  • Avatar commentaire
    olatundji1 4 mois

    la paix?vous dites mr djenontin??noooon!!!erreur politique ,,vous venez de confier le pays à patrice talon pour 9 ans ..pour l’èliminer il fallait accepter son projet de constitution de manière à le voir s’en aller en 2021 ……maintenant il a l’enjeu politique béninois en sa faveur …..ilk va tirer les ficelles comme il veut ..les fcbe ont perdu à l’avance les prochaines élections

    • Avatar commentaire
      Big 4 mois

      Rêveur et naïf comme affirmations gratuites. Qui vous a dit que le peuple est prêt à lui remettre le baton pour kil continue a le martyriser. Ecoutez les vox populi apres son volte face de samedi

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 4 mois

      Qu’il passe déjà les 4annees sans être balayé , dégagé par la rue , puis ensuite on avisera

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 4 mois

    Il ne veut pas trahir le peuple qui l’a élu . Des lamentations de Djenontin qui assimile ses électeurs au peuple Béninois , Un raccourci qui donne une idée du niveau intellectuel de ce brancardier venu à la politique par opportuniste et l’incompétence d’un certain Yayi Boni

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 4 mois

      Lisez : par opportunisme

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 4 mois

      Joe…

      Brancardier dites vous???? C’est gentil mais là encore pas sûr que Djênontin en a le QI.
      Moi je le verrai bien comme collecteur de quête à Tchaourou, dans l’Eglise de son mentor, l’ivrogne invétéré devant l’éternel qui se rêvait conducteur des brebis de Dieu.

      N’importe quoi!!!