Banikoara : Les jeunes contre la destitution du maire Sarako

Banikoara : Les jeunes contre la destitution du maire Sarako

Les jeunes de la commune de Banikoara [...], tous animés d’un sentiment de colère profonde se sont rendus au palais du roi NANSOUNON Sylvestre

Bénin: Les cadres du Mca II dévoilent les opportunités du programme aux opérateurs économiques

Une délégation des jeunes de Banikoara avec à sa tête son président était hier chez le roi pour manifester contre une rumeur faisant état de la destitution prochaine du maire de la commune Sarako Bio Tamou

Dans l’après-midi d’hier, les jeunes de la commune de Banikoara dans le département de l’Alibori et leur président Idrissou Kpétéré alias “Nanahè“, tous animés d’un sentiment de colère profonde se sont rendus au palais du roi Nansounon Sylvestre. A l’origine de cette démarche vers la cour royale, une rumeur selon laquelle les conseillers de la commune de Banikoara seraient en train de comploter pour démettre l’actuel maire Sarako Bio Tamou de ses fonctions.

La même rumeur évoque les raisons de cette manœuvre des conseillers. Ces derniers auraient pris chacun 5 millions auprès du député Sabaï Katé le “Général politique” comme il se fait appeler, pour faire un vote de défiance vis-à-vis du maire.

Quant à la question de savoir ce qui pourrait pousser le député à vouloir d’une quelconque destitution du maire, les jeunes répondent : « Le maire Sarako n’était pas du côté des députés  “révisionnistes”  dont le député Sabaï KATE fait partie. Aussi, KATE est-il indigné, selon eux, de l’absence du maire les deux fois qu’il a effectué une descente à Banikoara dans le cadre de la consultation populaire au sujet de la révision de la constitution. Il n’ya pas que ces raisons.A en croire la délégation des jeunes, la rumeur se fait de plus en plus persistante sur l’intenttion prêtée au maire  de se porter candidats aux futures législatives de 2019. Ce qui ne serait pas du goût du député qui entend tout mettre en œuvre pour déstabiliser le jeune maire Sarako Bio Tamou».

Toutes ces informations ne sont pas rendues officielles. Mais les jeunes s’inscrivent dans une logique de prévention contre les éventuelles tractations.  Une source proche de la délégation qui a requis l’anonymat informe que le roi aurait eu dans la soirée d’hier une rencontre secrète avec le maire Sarako en sa résidence.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Karl 6 mois

    Et voilà comment interviennent les destitutions tout azimuts avec ce régime. Lentement mais sûrement ils se révèlent à eux mêmes et au peuple. Chers jeunes prenez le destin de votre localité en mains et ditent NON à la manipulation!!!

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 6 mois

    Un tristounet ce Sabaï Kate. Un deshonorable. Il sent déjà le vent venir pour les prochaines élections . Au lieu de mettre ses sous en lieu sûr pour assurer le quotidien de ses nombreux enfants et femmes; il sème la pagaille . Oubliant que député ; c’est terminé pour lui à la prochaine législature . Pauvre de lui .