Bénin: L’accompagnement parlementaire du Pag, un des défis de Houngbédji

Bénin: L’accompagnement parlementaire du Pag, un des défis de Houngbédji

Le président Houngbédji donne l’assurance que l’institution parlementaire fera ce qui est de son ressort pour adopter les réformes législatives.

Assemblée Nationale : Salifou Diallo prône un Parlement pour le peuple

En dehors de son intervention relative au rejet du projet de révision de la constitution, le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a mis en exergue certaines de ses priorités dont l’accompagnement parlementaire du Programme d’action du gouvernement (Pag), un défi qu’il estime sérieux pour la 7è législature.

« Le PAG a été présenté le 16 décembre 2016 dans un contexte national caractérisé par la morosité économique et la détérioration des conditions de  vie des populations » a reconnu Adrien Houngbédji, qui affirme que la réussite de ce programme ne sera pas la victoire d’un homme, ni même celle d’une équipe, mais la victoire de la démocratie.

A en croire le président Houngbédji, pour la première année de sa mise en œuvre, le Pag s’appuie sur un budget de 2010 milliards Fcfa, ce qui signifie que les structures impliquées doivent être plus efficaces dans la mobilisation des ressources. Le président Houngbédji donnera ensuite l’assurance que l’institution parlementaire fera ce qui est de son ressort pour adopter les réformes législatives.

« Je n’éprouve aucune appréhension quant à notre capacité à relever ce défi. L’Assemblée nationale a une conscience aigue de ses responsabilités et saura placer l’intérêt général au dessus des considérations partisanes » déclare le président.

Autrement dit, l’Assemblée nationale jouera sa partition avec compétence le moment venu

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Jaidit 4 mois

    HOUNGBEDJI est devenu le chantre de la RUPTURE!..
    Le rôle du Président de l’Assemblée est de veiller au bon fonctionnement du Parlement dans l’exercice de sa mission constitutionnelle. Le mélange des genres sème la confusion. Ce n’est pas le rôle de HOUNGBEDJI, président de l’Assemblée Nationale de faire la promotion du PAG. L’exécutif qui est le concepteur de ce machin dont la promotion a coûté des milliards est là pour ça. HOUNGBEDJI doit tirer tous les enseignements du rejet du projet de révision qu’il a soutenu sans réserve.

  • Avatar commentaire
    Akindès 4 mois

    Quel est le sens que le Président de l’Assemblée donne à la promesse d’accompagner le gouvernement? Le rôle du Parlement était-il différent avant le rejet du projet de révision de la constitution? Cela signifie-t-il que le Parlement renonce à jouer son rôle de contrôle de l’action du gouvernement?
    Le moins qu’on puisse dire est que la formule est ambigüe et porteuse de complaisance.
    Il ne faut pas que l’échec du Chef de l’Exécutif donne à pleurer à nos députés. Ils doivent tirer la leçon que prendre des engagement pour un vote dans la clandestinité ne peut que créer un sentiment d’indignité au niveau des citoyens du Bénin. Si des explications de votes avaient accompagné le choix des 60 députés, nous serions en mesure de séparer le bon grain de l’ivraie. On aura raison de les placer dans le même sac, celui qui approuvait jusqu’au retrait d’une des prérogatives essentielles du Parlement béninois: l’accord pour la ratification des prêts à notre pays sans que jamais cette question n’ait été à l’ordre du jour à la connaissance des Béninois. Est-il possible de prendre les députés au sérieux puisqu’ils n’ont pas “opiné” sur des réserves émises par le commun de leurs concitoyens.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    En tous cas plus de 3 mois que et le budget de 2010 milliards sont votés , et le pag bidon lancé, mais les beninoises et beninois ne voient rien se dessiner hein ! Houngbedji , ton poulain ne vaut rien et cessez de mentir aux beninois . Et puis où en êtes vous sur la mobilisation au plan national , et même régional de fameux 2010 millards de budget ? Les beninois ont besoin de savoir