Bénin : Les députés insatisfaits de la connexion internet du Parlement

Bénin : Les députés insatisfaits de la connexion internet du Parlement

Djenontin : Depuis un moment, j’ai également comme l’impression qu’on brouille les réseaux, même sur nos propres portables on n’a plus accès ni à l’internet

La constitution du 11 décembre, un “fétiche” selon Houngbédji

Au terme de la présentation du quatrième rapport d’activités du président de l’Assemblée nationale, certains députés, au cours des débats, ont exprimé leur insatisfaction par rapport à la connexion internet de l’institution parlementaire. Pour certains, il est aujourd’hui difficile de se connecter sur le wifi de l’institution. Pour d’autres, ils n’arrivent même plus à accéder au site internet du parlement, qui autrefois permettait aux députés de s’informer. La plupart des intervenants ont mis l’accent sur l’informatisation de l’Assemblée nationale et aussi sur l’extension de la radio hémicycle.

Pour apporter des éléments de réponses à ces préoccupations, le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji a fait siennes, ces diverses préoccupations des collègues, avant de préciser que des démarches sont en cours pour corriger cet état de choses. Selon ses propos, les difficultés liées au fonctionnement du wifi sont dues à la vétusté du réseau, un réseau qui est vieux de quatorze ans. Le président Houngbédji a rassuré ses collègues que des dispositions sont déjà prises pour améliorer ce réseau afin que l’internet soit accessible à l’hémicycle

Extraits des préoccupations de quelques députés

Honorable Valentin Djènontin : « …Je voudrais intervenir à propos du plan stratégique de modernisation de notre Assemblée nationale. Je me rends compte que l’informatisation du parlement qui est une grande priorité pose quelques problèmes puisque je note qu’il y a encore quelques retards dans sa mise en œuvre. Depuis quelques temps, j’ai noté également qu’à l’intérieur de l’hémicycle, nous n’avons plus accès à l’internet. Depuis un moment, j’ai également comme l’impression qu’on brouille les réseaux, même sur nos propres portables on n’a plus accès ni à l’internet, ni aux réseaux sociaux… »

Honorable Valère Tchobo : « …Toutes les fois que nous avons essayé de naviguer, nous constatons que ce n’est pas ce que vous nous avez promis au début. Jusque-là le site est resté un peu muet, il y a pas de grandes informations, pas d’annonces, c’est comme si ce site ne bouge pas du tout alors que nous sommes à l’ère des Tic… »

Honorable Mohamed Gibigaye : « …Au niveau de l’informatisation, vous avez entrepris beaucoup d’actions très utiles aux députés et à notre institution, mais il semble que la période sous revue est une période qui a été marquée par un ralentissement des investissements au profit de l’informatisation, qui pourtant, a été bien amorcée en 2015 parce que des ordinateurs ont été acquis pour chaque député, des tablettes, des projets de formation et des formations ont été réellement initiés. Mais il reste encore beaucoup de choses à faire ; Avec vous-même, nous étions à Paris début décembre passé à une Agora numérique, vous aviez beaucoup plaidé au niveau du Sénat français pour qu’une collaboration avec le Sénat de la France et l’Assemblée nationale du Bénin puisse s’établir en vue d’un partage des expériences du point de vue du numérique. Je souhaite que vous puissiez donner un coup d’accélérateur à ce volet très important de notre plan stratégique de modernisation de l’Assemblée nationale… ».

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    Jojolabanane 3 mois

    Ils n’ont qu’à se servir de l’argent distribué pour voter pour la révision de la constitution pour satisfaire leurs connexions.
    Pourquoi ont-ils d’ailleurs besoin d’Internet ? Pour continuer dans les copiers-coller ??????

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    Mais ces deputés sont bien connectes sur l’argent sale de l’es.croc de talon hein!

  • Avatar commentaire

    Ce parlement est la honte de la Nation. Avec un budget de plusieurs milliards, incapables de s’équiper en matériels performants. Ils sont bons pour les marchandages, pour prêter les logos ou l.e.c.h.e.r leur ennemi d’hier devenu le nouveau roi.

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 3 mois

    Bof! Avec les pécules que certains d’entre vous ont allègrement encaissé pour duper le peuple, rassembler les sous de cette corruption et faites réparer votre wifi. Vraiment des gens sans vergognes. SPD

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 3 mois

    IL faut arreter de faire des voyages futiles et consacrer ses fonds a l’equipement et a la moderisation numerique du parlement.