Assemblée Nationale: Les députés plébiscitent le rapport d’activités de Houngbédji

Assemblée Nationale: Les députés plébiscitent le rapport d’activités de Houngbédji

C’est la deuxième fois dans l’histoire de l’institution parlementaire que les députés, à l’unanimité, ont demandé au président de l’Assemblée nationale de ne pas faire la lecture exhaustive du rapport d’activités

Le PCB à Houngbédji : la constitution n’est ni un fétiche, ni une marchandise
Séminaire international de la francophonie: Le parlement béninois fortement représenté
Partages

En respect à l’obligation de reddition de comptes fixée à l’article 21 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le président Adrien Houngbédji a présenté hier son quatrième rapport d’activités allant de la période du 1er octobre 2016 au 31 mars 2017.

En effet, c’est à l’unanimité des députés présents que le quatrième rapport d’activités du président Adrien Houngbédji a été adopté. C’est la deuxième fois dans l’histoire de l’institution parlementaire que les députés, à l’unanimité, ont demandé au président de l’Assemblée nationale de ne pas faire la lecture exhaustive du rapport d’activités. Les députés ont demandé au président Houngbédji de ne lire que l’essentiel, autrement dit, l’introduction, les grandes lignes et la conclusion du rapport.

Les députés ont estimé qu’ils ont reçu quelques jours plus tôt, le rapport. C’est ainsi que le président Adrien Houngbédji s’est plié à la volonté de ses collègues députés.  Le rapport d’activités présenté tourne autour de quatre grands axes principaux à savoir les activités parlementaires, l’administration et la gestion du parlement, la diplomatie parlementaire et les audiences du président de l’Assemblée nationale.

Il faut dire que les réformes engagées au cours de cette 7è législature n’ont pas été occultées, notamment la formation du personnel, la construction d’un nouveau bâtiment au sein de l’Assemblée nationale qui permettra de désengorger les bureaux des députés, le bilan des lois votées, le contrôle de l’action gouvernementale, la coopération internationale, l’informatisation et le renforcement de la communication au niveau du parlement, pour ne citer que ceux-là.

Quant aux préoccupations soulevées par les députés lors des débats, elles tournent entre autres autour de l’accès à l’internet au niveau de l’hémicycle, la diplomatie parlementaire, l’insuffisance du contrôle de l’action gouvernementale, le sort du nouveau bâtiment en construction à l’Assemblée nationale afin de résoudre un temps soit peu les difficultés de bureaux des députés, l’extension de la radio hémicycle, la gestion des missions à l’extérieur du pays, la relance du contrôle de l’action gouvernementale. A toutes ces préoccupations, le président Houngbédji a apporté des éléments de réponse pour la compréhension de ses collègues députés

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 semaines

    “Les députés ont demandé au président Houngbédji de ne lire que l’essentiel”. Fainéantise ou envie de ménager leur président, après ces dures semaines 🙂 ?