Face à Lehady Soglo : Les femmes du marché St Michel se plaignent du préfet Toboula

Face à Lehady Soglo : Les femmes du marché St Michel se plaignent du préfet Toboula

Elles se plaignent de la brutalité avec laquelle l’information leur a été portée par l’équipe préfectorale. Elles affirment avoir peur de perdre leurs hangars, boutiques et activités

Lehady Soglo : «Les contrats d’assainissement de la ville ont été longtemps bloqués par l’Exécutif»

Le maire de la ville de Cotonou, Léhady Vinagnon Soglo, à quelques heures de son départ pour une mission en Turquie, a reçu dans l’après-midi de ce dimanche 23 Avril 2017, à son cabinet, une délégation des femmes du marché St Michel.

Ces femmes qui l’avaient interpellé dans la matinée au cours de son traditionnel tour de vélo du dimanche, se sont plaintes du préfet Modeste Toboula.

Les femmes du marché St Michel craignent d’être déplacées par le préfet Modeste Toboula. C’est ce qui ressort d’une rencontre entre une délégation de ces femmes et le maire de la ville de Cotonou, Léhady Vinagnon Soglo, ce dimanche 23 Avril 2017.

Reçues par le maire ces femmes sont venues exprimer à l’autorité municipale leur désarroi. Au cours de cette rencontre qui s’est déroulée à quelques heures du départ du maire pour une mission à Istanbul, les femmes par la voix de leur présidente Hortense Allabi, se sont plaintes du préfet Modeste Toboula qui menace de les déplacer. Selon leurs explications, le gouvernement Talon prévoirait de les déplacer vers un site inconnu de la commune d’Abomey-Calavi, afin parait-il de rénover cette infrastructure marchande. Elles se plaignent de la brutalité avec laquelle l’information leur a été portée par l’équipe préfectorale.  Elles affirment avoir peur de perdre leurs hangars, boutiques et activités. Se sentant frustrées, choquées et indignées à l’annonce de ce dessein du gouvernement, les femmes du marché St Michel sont venues solliciter le secours de l’autorité municipale et sa médiation, afin de les aider à trouver une solution rapide à leurs problèmes. Elles veulent solliciter également l’indulgence des autorités gouvernementales afin de les maintenir dans leur environnement de commerce, pour la joie et la stabilité de leur famille respective.

Incapable de rester insensible à cette situation, le maire Léhady Vinagnon Soglo, tout en les appelant au calme, les a rassurées de toute sa disponibilité. Il leur a promis par ailleurs, de rencontrer le Chef de l’Etat pour que, dans le dialogue et la concertation, une solution rapide soit trouvée à leurs problèmes.

Après ces échanges, l’autorité municipale a pris le départ pour sa mission en Turquie. Là-bas, il représentera l’association « Cités et Gouvernements Locaux Unis » (Cglu Afrique), à une réunion de haut niveau du Comité Consultatif des Autorités Locales auprès des Nations Unies (Unacla). Les travaux de cette réunion débuteront dès ce lundi 24 Avril 2017 à Istanbul. Au cours de cette réunion qui durera trois jours, le maire et ses pairs auront à examiner les sujets relatifs à la qualité du dialogue entre les gouvernements nationaux et locaux, afin de favoriser un environnement propice au développement

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Amaury 4 mois

    Je croyais que cette affaire de déplacement du marché st Michel était juste une rumeur !!!!!
    Modernité vous dites ? A quel prix vu la méthode barbare, rétrograde et inhumaine choisie par Papa et ses ouailles.